Test du clavier gaming Asus Rog Strix Flare

Haut de gamme, c’est le positionnement de l’Asus ROG Strix Flare. Le constructeur propose un clavier mécanique pour joueur de bonne facture à un prix élevé.

Condition de test : modèle de test prêté par Asus France. Je ne suis pas nul aux FPS, c’est la faute au clavier.

L’Asus Rog Strix Flare tente de proposer un compromis entre l’excentrique clavier ROG Claymore tout en conservant un maximum d’options. Affiché autour des 175 euros, voyons ensemble si le tarif est justifié. Le modèle testé est équipé d’interrupteurs Cherry MX Red, mais il serait disponible en Blue, en Brown et en Black. Il est RVB touche par touche et compatible Aura Sync pour gérer et synchroniser avec les équipements compatibles comme le casque Asus ROG Delta.

Unboxing de l’Asus ROG Strix Flare

Surprise, dans la boîte, nous trouvons un clavier mécanique Strix Flare. Passé l’effet de surprise, nous découvrons un large repose-poignet amovible, deux plaques transparentes dont une personnalisable, et divers autocollants.

Premières impressions

Nous avons face à un nous un beau bébé bien robuste. Le petit gars affiche des dimensions forts honorables de 454 x 155 x 31 mm, pour un poids total de 1256 g sans les câbles. Il offre un châssis frameless qui donne l’impression que les touches flottent au-dessus du clavier. Outre les touches de base, on trouve des commandes multimédias, la possibilité de bloquer la touche Windows et de gérer le niveau d’éclairage. Les commandes à gauche, ce qui permet de changer de piste ou de régler le volume sans lâcher sa souris. L’Asus ROG Strix Flare dispose également de raccourcis grâce à la touche Fn et permet d’enregistrer das macros avec différentes combinaisons de touches.

Il se branche avec sur deux ports USB via un épais câble tressé. Il permet de profiter d’un port USB passthrought et de brancher directement un casque ou une souris.

Le châssis est solide et bien construit. On peut regretter qu’Asus ait fait le choix d’un plastique certes de bonne qualité, plutôt que de l’aluminium pour un clavier avec un prix de départ à 179 euros. On est là dans le détail. La construction est excellente et l’ensemble est parfaitement rigide. La considération est avant tout esthétique. On notera d’ailleurs un joli effet texturé que l’on retrouve également sur le repose-poignet. La stabilité du clavier est par ailleurs assurée par cinq patins en caoutchoucs et deux pieds rétractables pour ajuster l’inclinaison.

RVB partout, justice nulle part

Clavier gamer oblige, c’est la fête aux loupiotes sur l’Asus ROG Stix Flare. Les touches sont donc rétroéclairées individuellement. On trouve également de larges zones éclairées sur le côté et la possibilité de personnaliser une plaque en plexiglas qui sera également éclairée. L’ensemble est commandé par le logiciel ROG Armoury qui permet d’harmoniser ses équipements Asus et d’appliquer différents profils. Vous pouvez aussi bien opter pour un mode sapin de Noël épileptique que de choisir la sobriété et de ne mettre en évidence que quelques touches. Le logiciel permet de configurer les effets en fonction de ses préférences et de ses jeux. Vitesse, luminosité, direction des effets, le choix est large. La mémoire interne du clavier permet d’enregistrer jusqu’à 6 profils différents (1 profil par défaut, 5 profils personnalisés)

Et tu tapes, tapes, tapes…

OK, l’Asus ROG Strix Flare est beau, mais fait-il bien son boulot de clavier pour gamer ? Comme indiqué précédemment, Asus annonce une disponibilité dans quatre formats d’interrupteurs Cherry MX : Blue (tactile à clic, 50 cN de force requise au point d’activation), Brown (tactile sans clic, 45 cN), Black (linéaire, 60 cN) et Red (linéaire, 45 cN). Tous d’excellents modèles en fonction de vos usages. Le cN précise la force d’activation nécessaire. Sur du Cherry MX Red donc, le point d’activation de la touche est à 2mm sur une course totale de 4mm. En clair, l’activation est rapide et la frappe est légère.

L’usage est adapté au jeu même si les plus exigeants pourraient regretter l’absence d’un modèle Cherry MX Speed, encore plus réactif avec une activation à 1,2mm. Attention toutefois si le clavier vous sert également à écrire beaucoup de texte. Une sensibilité accrue augmente la réactivité, mais aussi le risque de fautes de frappe. Le clavier est réactif, les touches sont agréables au toucher. Et avec un anti-ghosting complet et un n-key roll-over, les performances sont excellentes.

On notera que la frappe est plutôt discrète pour ce type de clavier. Un bon point donc. La barre Espace et la touche Entrée sont par ailleurs équipées d’un système de faux interrupteurs qui permet de les rigidifier et de limiter le bruit. Les pieds permettent de surélever l’arrière du clavier de 8mm si besoin.

À noter également que les modèles avec des switchs Black, Red ou Brown ont l’air particulièrement difficiles à se procurer, en tout cas en France où nous n’avons trouvé que des versions Red chez les marchands de confiance.
Le repose-poignet offre également un supplément de confort avec une bonne largeur et un toucher agréable. Petit bémol, la fixation se détache si l’on soulève le clavier. On peut regretter l’absence d’un système aimanté.

Notre avis sur l’Asus ROG Strix Flare

Dans la jungle des claviers mécaniques, l’Asus ROG Strix Flare est un excellent produit pour les joueurs. Les gamers à la recherche d’un produit de qualité, complet et bien fini malgré le châssis plastique, ne seront pas déçus. À condition d’y mettre le prix ou de vouloir être équipés en produits Asus et de bénéficier de l’offre logicielle.

Les plus Les moins
– Qualité de fabrication
– Frappe confortable avec ou sans repose-paumes
– Port USB passthrough
– Commandes multimédias
– Rétroéclairage personnalisable facilement

– En plastique plutôt qu’en aluminium
– Le prix pique un peu
– Difficile de trouver autre chose que Mx Red

L’Asus ROG StriX Flare chez nos partenaires

Clavier gaming Asus Rog Strix Flare
Clavier gaming Asus Rog Strix Flare
En passant par nos liens d’affiliation pour vos achats, vous aidez Portables4gamer. L'association est gérée par des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir également en faisant un don sur notre page Helloasso
A propos Thalack 623 Articles
Dictateur en chef de Portables4gamers. Ecrit des trucs et des machins qui parlent de bidules électroniques.