Un premier test pour l’Alienware Area-51M

L’Alienware Area-51M a droit à son premier test. La machine est excitante mais la review n’est pas à la hauteur du nouveau fleuron de Dell.

La configuration « testée » par Laptop Mag a de quoi faire rêver : processeur de bureau Intel Core i9-9900K, 64 Go de ram, 2To de SSD en RAIDO et un hybride 1To et une GeForce RTX 2080. Le tout pour la modique somme de 5049$. Autant vous dire qu’on attendait un test de la bête.

Ce devait être une revue de presse, ce sera un billet d’humeur. Ce test de l’Alienware Area-51M me rend très triste, et pas à cause de Dell. J’ai envie de croire au retour en grâce d’Alienware. La machine a de la gueule, qu’on aime ou non, les performances sont là et la RTX 2080 lui permet de surpasser largement la concurrence. Je suis triste et en colère parce que par ses omissions et ses approximations le test de Laptop Mag test un petit bijou d’incompétence. Démonstration.

I was surprised to learn that the Area-51m comes with an integrated Intel UHD Graphics 630 GPU

Laptop Mag

Le testeur, après avoir expliqué qu’Optimus c’est extraordinaire, découvre donc que l’Alienware embarque une Intel UHD 630. C’est beau, en 2019, de découvrir que les processeurs Intel embarque des puces vidéo. Moi c’est la qualité de certaines rédactions hardware qui m’étonne de plus en plus.

15 minutes de stress test

C’est important d’être gentil dans la vie. On vous le rendra. Par exemple en vous proposant un test de l’Alienware Arena-51M. Machine superbe sur le papier mais le test oublie également de mentionner le point crucial sur un portable gamer : la gestion de la chauffe.

So I wasn’t too surprised at the relatively cool temps after spending 15 minutes punching through the enemy line in Battlefield V.

Laptop Mag

Le test se limite à 15 minutes de Battlefield V et a de la vidéo en HD. Les températures sont prises sur le touchpad et non au niveau des composants. Le système de refroidissement est composé, je cite, de plusieurs ventilateurs (« mixed fans »). J’ai dû mal à croire que des « professionnels » soient incapables lancer de HWmonitor pour avoir les températures des composants. Ne parlons pas de faire un vrai stress test, je ne veux pas être désobligeant. Les 64Go de ram sont peut-être trop justes pour lancer FurMark et Prime95 ? Après c’est un détail. Au pire vous risquez juste d’user prématurément votre portable et de mettre 5000$ à la poubelle.

Faut-il craquer pour l’Alienware Area-51M ?

La promesse de l’Alienware Area-51M est toujours aussi excitante. La machine est puissante mais chère. Et nous avons toujours aussi peu de réponse sur les deux questions qu’on se pose : la chauffe et la possibilité de changer de GPU. Attendez des tests faits par des gens qui ont déjà ouvert un portable gamer dans leur vie avant de claquer 3 ou 4 SMIC dedans.

Meilleures réponses

  1. Bien résumé que propose se test que je n’appelle une vrai review comme on peut faire ici ou sur notebookcheck, car pour ma part, il n’apporte et on ne voit rien.

  2. Le test a eu un mérite : me rappeler pourquoi j’avais viré ce site de ma revue de presse.

  3. Bon du coup: a quand un premier test de l’area 51m?

Rejoindre la discussion sur le forum

1 réponses publié sur

Participants

A propos Thalack 616 Articles
Dictateur en chef de Portables4gamers. Ecrit des trucs et des machins qui parlent de bidules électroniques.