Battlefield V se dévoile: un best of Battlefield?

Les fanatiques de la licence Battlefield l’ont bien évidemment regardé en live, sur le téléphone au milieu du périphérique en rentrant du travail si il le fallait, mais ce mercredi 23 Mai, EA/DICE nous présentait enfin son dernier opus sous forme d’un show animé par Trevor Noah qui, il faut bien l’admettre, a réussi à nous mettre l’eau à la bouche! Revenons sur les points clé.

Battlefield V se passera donc durant la seconde guerre mondiale. Comme d’habitude avec la saga, il ne s’agit pas ici de rendre une vision réaliste de la guerre: si Battlefield propose généralement une immersion de qualité,  il n’a jamais s’agit d’une simulation historique!

Ce qui est intéressant ici est que ce nouvel opus, qui sortira le 19 octobre prochain, semble reprendre le meilleur des précédents pour à la fois renouveler la licence et revenir sur du « vrai » Battlefield.

Commençons par le solo, parfois délaissé bien que certains Battlefields aient un solo extrêmement agréable (Bad Company 2, que je ne saurais assez vous conseiller!).

Des chapitres d’histoire

Battlefield V sera découpé en chapitres, en War Stories, comme dans Battlefield 1. A la place de suivre un personnage unique (et sa squad en général) comme dans Battlefield Bad Company, 3 et 4 par exemple, chaque chapitre nous amène à voir le point de vue d’un seul personnage. L’idée est de suivre des soldats anonymes, des résistants,… pas des héros dont l’histoire retient le nom, mais des points de vues différents de la guerre.

Par ailleurs, ces chapitres ne seront pas jouables dès la sortie du jeu: ils sortiront durant les deux années suivant la sortie. Cette sortie différée, comme des saisons d’une série, n’est cependant pas synonyme de DLC: tous ces ajouts seront « gratuit » (bon, il faudra quand même acheter le jeu, sinon ce serait un bien étrange business model)!

Entre l’histoire et le multijoueur: c’est le grand retour de la coop!

Get in my squad: Combined Arms

Les joueurs de Battlefield 3 en particulier s’en souviendront peut-être, de cette série de 7 missions disponibles à jouer à deux. Sans rien apporter de vital à l’histoire, ces missions étaient agréables à jouer et généralement bien pensées malgré quelques séances de railshooter…

DICE décide de faire revivre ce mode de jeu en proposant cette fois une collaboration entre quatre joueurs. Cette collaboration est par ailleurs améliorée avec la disponibilité du chat vocal (et sans doute écrit) qui était absent de la coop de Battlefield 3.

De la coop au multi: Grannd Operations et le multijoueur classique

Grand Operations est la nouvelle itération du mode Operations de Battlefield 1. Il s’agit de proposer à deux équipes de s’affronter sur 4 maps (correspondant à 4 jours de combats), avec le résultat de chaque match qui influera sur les suivants. En quelque sorte, une mini-histoire qui dépend de la performance des deux équipes. En cas d’égalité cependant, un « Last Stand » est organisé pour départager les équipes.Oh, et, la mort est définitive dans cette dernière manche… A noter que les parties seront différentes des parties classiques dans leurs objectifs, l’exemple présenté étant celui d’un groupe de joueur parachuté derrière les troupes ennemies avec pour mission de saboter des canons DCA.

Pour le multijoueur classique, on va rester sur les bases de Battlefield avec quelques différences notables comme par exemple la disparition du spot 3D, cette icône rouge que vous faisiez apparaître au dessus de vos adversaires en les regardant et en appuyant sur A, mais également avec un renouveau dans les déplacements. Les animations de déplacements ont souvent eu un succès mitigé dans la saga, on repense a l’accueil des animations de sauts au-dessus des murs dans Battlefield 3. Pour cet opus, nos soldats seront par exemple capables d’effectuer des glissades.

Et pour forcer la coopération, DICE change aussi les interactions entre les joueurs. Désormais, il faudrait être dans la même escouade pour ranimer un allié mort au combat, sauf pour la classe « médecin » qui peut réanimer n’importe quel allié. Et le médecin est également le seul qui puisse vous permettre de régénérer toute votre vie ! La quantité de munitions de départ (au spawn) est également diminuée pour augmenter l’intérêt du « soutient ». A noter que les drapeaux se verront dotés de caisses de ravitaillement.

Enfin, pour terminer sur le registre escouade, les améliorations d’escouades reviennent avec la possibilité pour les escouades jouant en groupe et l’objectif de récupérer des bonus (fumigènes, ravitaillements ou frappes de missiles). A noter qu’aucune mention n’a été faite du mode commandant.

Il va de soi que les véhicules restent de la partie. Quand aux modes, aucun détail pour l’instant, mais on devine un mode conquête des commentaires faits pendant la présentation, et un mode ressemblant à de la ruée.

Plus de personnalisation, même la map

Et je vous parlais des classes de Battlefield V, mais il faut savoir que dans ce nouvel opus, vous créerez un soldat pour chaque classe. La Compagnie est un système qui vous permet de créer vos loadouts personnalisés pour toutes vos classes et véhicules. Et si tous les éléments influençant le gameplay (viseurs, armes,…) seront déblocables en jouant, il n’est pas exclu que les éléments esthétiques soient soumis à un quelconque système de micro-transactions.

Et en parlant de personnaliser, comme la destruction existant depuis longtemps dans Battlefield, les développeurs s’inspirent de Rainbow Six pour proposer la possibilité de personnaliser votre petit nid de campouze (sisi, on vous voit) avec des possibilités de barricades. Assez peu de détails sur l’implémentation, mais un concept qui peut être intéressant.

Comme vous vous en doutez, DICE nous gratifie bien évidemment d’un trailer, sur lequel nous vous laissons vous faire un avis!

Le jeu est disponible en précommande sur Origin à 59,99€, et l’édition Deluxe de Battlefield V à 79,99€ vous permettra entre autres de jouer dès le 13 octobre. Les deux options vous donneront accès à la bêta ouverte en anticipé.

Meilleures réponses

  1. Cool ! Un topic sur Battlefield “vé” ou “cinq”, je ne sais pas encore :rofl: !
    Pour ma part, j’ai commencé avec BF2, mais pas trop, j’étais trop jeune pour apprécier. Là où j’ai vraiment commencé a jouer en escouade avec une équipe c’était sur Bad Company 2. J’ai adoré celui la ! Surtout l’extension Vietnam ! Que des bons souvenirs. Ensuite il y a eu BF3, que j’ai aussi beaucoup aimé, mais quand même victime de la nostalgie de Bad Company 2. J’ai arrêté de jouer après, pour diverse raisons. Juste avant la sortie de BF4. :hushed:
    Et maintenant, depuis environ 2 mois, hop c’est reparti !! Un gros P4G, et un achat de BF1 ! Ce jeu m’a longtemps attiré. Bon cependant je suis mauvais, déjà parce que j’étais un joueur console, pas PC, et je galère encore au claver souris ! Mais je m’éclate, je le trouve super !! J’adore vraiment le côté historique serieux.

    Pour ce BFV … Que dire… Déjà, qu’on aime ou qu’on aime pas, on peut être d’accord que ce trailer est une claque : ça pète partout, des graphisme de fou, une ambiance sonore de taré, …
    Moi j’aime le fait que ce soit seconde guerre mondiale ! Mais j’avoue que en point négatif, le trailer me fait plus penser a une WW2 “alternative”. L’ambiance n’est pas du tout la même que les autres jeux sur la WW2. Là on à de l’humour, de la couleur, du combat rapproché, quelques éléments qui peuvent surprendre,…
    Enfin moi, j’ai bien envie de le prendre. :wink:

    J’ai regardé le live (je suis donc un fanatique ?? :smirk: ), et ce qui m’a le plus surpris c’est l’annonce du modèle économique. Moi j’ai très bien compris : pas de pass “premium” ou autres, pas de contenu payant, et tout ce débloque apparemment SEULEMENT en jouant. Ca ne m’aurai pas étonné il y a 10ans, mais aujourd’hui, la norme, c’est des DLC payant a foison, du contenu avec des achats In Game, des avantages premiums etc…
    Un jeu doit être rentable sur la durée maintenant pas seulement à ça sortie. Avec ce qu’il ont dit, je ne sais pas comment il vont le faire durer si tout est gratuit pour je cite “rapprocher tout les joueurs” ?

    Bref j’arrête :zipper_mouth_face: en espérant d’autres avis sur des joueurs BF !

  2. J’attends de voir, vivement E3

  3. Je passerai le calendrier des conférences, vu que je vais sans doute en suivre quelques unes.

Rejoindre la discussion sur le forum

3 réponses

Participants