Asus ROG Strix GL504 Scar II en test

Asus ROG Strix GL504 Scar II

Avec le désormais classique combo i7-8750H et Nvidia GTX 1070, Asus s’assure déjà de belles performances. Mais là où l’Asus ROG Strix GL504 Scar II coche toutes les cases, c’est au niveau du  design : 15″, contours d’écrans fins, clavier RGB et look « Republic of Gamers ». On jette un œil au test de nos confrères de chez Notebookcheck ?

La star des CPU mobiles de cette année est définitivement le i7-8750H. Ce petit hexacore proposera un rapport équilibré entre puissance et chauffe qui au final approche celles de son grand frère i7-8850H et de son cousin surchauffant i9-8950HK. Et pour accompagner un bon choix de CPU, quoi de mieux qu’un bon choix de GPU ? En l’occurrence, une solide Nvidia GeForce GTX 1070 (mobile), qui sera largement suffisante pour jouer en full HD.

Le reste de la configuration embarque 32 Go de DDR4-2666 et un écran 15,6 » Full HD sous forme d’une dalle IPS 144 HZ mate. Le stockage étant assuré par un SSD NVMe de 512GB et un SSHD de 1 To Seagate FireCuda.

Avec ses dimensions de 361 x 262 x 26 mm pour 2,5 kg, on est ici dans un P4G qui assume ses formes, on l’espère pour offrir plus de performances en refroidissement. Et le boitier offre un « camouflage » et un style assez agressif : on aime, ou on n’aime pas.

Caractéristiques du Asus ROG Strix GL504 Scar II

Le côté droit est doté d’un lecteur de cartes, un USB 3.0, une grille de ventilation et un Kensington Lock.

Du côté gauche, le port d’alimentation, un RJ45, un Mini-DisplayPort, un HDMI, 2 USB 3.0/3.1. et un USB-C ainsi qu’un combo-jack viennent compléter la connectique. Pas de ports ni à l’avant ni à l’arrière. Pas de support non plus pour le Thunderbolt 3…

En regardant sous le capot, le sourire nous revient : après quelques vis et une courte bataille contre le boîtier en plastique emboîté, on découvre la RAM, les slots 2,5 » et M.2 (type 2280) et un système de refroidissement prometteur (mais classique).

Avec deux ventilateurs aspirant par le dessous et soufflant vers la droite du bestiau et vers l’arrière, on espère quelques résultats. Le nombre et la taille des caloducs sont également rassurants.

On referme, mais on reste dans le superficiel : Le clavier, illuminé RGB, est clairement orienté vers un type de joueurs… Saurez-vous trouver lequel ?

Pour l’écran, on est dans du bon sans être excellent : temps de réponses très bons (7,2 ms de gris-à-gris), mais luminosité faiblarde et contraste déteint (847, vraiment ?), couleurs acceptables (59 % d’AdobeRGB 1998 et 90 % de sRGB, DeltaE2000 2,61). Pour du gaming « compétitif », cet écran rempli sa part du marché. Par contre, si vous cherchez de la beauté pure, passez votre chemin.

Performances et benchmarks du Asus ROG Strix GL504 Scar II

Et on attaque avec le CPU : 

Comparé à des machines similaires, on voit que l’Asus ROG Strix GL504 Scar II obtient de meilleurs scores sur Cinebench. À noter que, comme tous les P4G de cette génération, ce score tend à diminuer sur plusieurs essais successifs du fait de la chauffe CPU… Pour se stabiliser vers 1025 points en Multi dans ce cas. Ceci correspond quand même d’une chute de 3,9 GHz en Turbo durant les premiers cycles à 3,3 GHz après une demi-heure.

La partie graphique est, sans réelle surprise, assez performante. On notera quand même l’écart assez faible avec la concurrence utilisant des 1070 Max-Q, à méditer…

Et en jeu ? Eh bien, sur quelques gros titres bien gourmands, on retrouve ce qu’on attend : 60FPS minimum.

Des températures décevantes

Avant de parler des températures directement, parlons du refroidissement. Avec deux ventilateurs, on s’attend à du bruit… Et on est servis. 33 dB en Idle, 51 dB en jeu et jusque 53 dB, c’est plus qu’audible. Si le score en charge est similaire à des P4G équivalents, le bruit en idle est lui supérieur à la moyenne, dommage…

Et pour quel résultat : du fait de l’absence d’Optimus, le GPU est en constante utilisation amenant la surface du boîtier à 36 °C en Idle ! En jeu heureusement, la chaleur est contenue (55 °C en surface) malgré un GPU à 85 °C et un CPU maintenu fermement à 80 °C après 1 heure de jeu (The Witcher 3). Il va de soi que durant un stress-test, les températures explosent et le thermal throttling se fait sentir, mais restons réalistes, The Witcher 3 semble déjà un bon essai !

On termine ce petit tour avec la consommation. Une grosse trentaine de Watts en Idle et entre 100 et 200 watts en charge, on voit ici l’effet de l’absence d’Optimus et d’un « gros » GPU : on est 2x plus gourmand que la concurrence en idle ! Et ça se reflète sur la durée de vie de la batterie : 3 h en Idle, 2 h 30 en lecture vidéo ou surf internet et 1 h 10 en charge, avec une perte de 40 à 70 % de performances en jeu.

Nottre avis sur l’Asus ROG Strix GL504 Scar II

Dur de répondre à cette question.

D’un côté, on a la puissance brute qui est au rendez-vous, un écran qui excellera pour le FPS compétitif et un prix correct (environ 2200 € en fonction de la configuration exacte). Le refroidissement en jeu tient également le coup ce qui n’est pas toujours le cas.

De l’autre côté ; on a une batterie minable (pourquoi prendre un 15,6 » si c’est pour rester à un bureau ?) et un combo bruit-températures battu par nombre de concurrents en idle, et ce malgré un encombrement supérieur.

On peut difficilement conseiller  ce P4G parce qu’il tombe un peu entre deux catégories : il essaie d’être très portable (sans tomber dans l’ultraportable) mais rate le coche sur la plupart des points importants pour devenir très portable, justement… Des points sacrifiés sur l’autel de la puissance…

Au final, si vous cherchez un P4G haute puissance et facile à ranger et à déplacer (bien qu’inutilisable sans secteur), cet Asus ROG Strix GL504 Scar II vous conviendra peut-être. Pour les autres, la concurrence pourra sans doute vous proposer un P4G plus adéquat.

Source

Meilleures réponses

  1. Bon produit, un peut bruyant avec un casque une bonne paire d’enceinte pourra faire l’affaire.
    Les températures sont correcte.
    L’aspect et l’écran est top.
    Après avoir s’il faut attendre une hypothétique sortie de nouveaux gpu dans les mois à venir.

  2. Pour les gpu 2xxx: oui, mais a quel prix?
    Sinon, la question qui se pose est de savoir si un “nomade” (peut-on parler de portable dans ce cas) 15" est vraiment utile ou si un 17" apporte la même chose avec plus de confort…

  3. Tous est la question, j’ai peur que le prix va faire très mal.

Rejoindre la discussion sur le forum

Participants