Un premier test de l’Aorus X7 et son SLI de 765M

Publié à 8:16 par - Dans Tests - 5 réactions.

La mode est au portable fin, extra-fin, et c’est au tour de l’Aorus X7, un 17 pouces de 22mm d’épaisseur, mais doté d’un sli de NVIDIA 765m et d’un i7 4700HQ, d’être testé.

Le test est disponible en anglais en suivant ce lien, mais étant qu’il est assez long et en anglais, en voici un résumé reprenant les points les plus importants:

La version testée par HTWingNut est doté d’un processeur quand core i7 4700HQ cadencé à 2,4GHz (3,4 en turbo), de 32Go de Ram à 1600MHz, d’un écran de 17″ avec une résolution de 1920×1080, servi par un SLI de cartes NVIDIA 765M.

Ses mensurations sont 428 x 305 x 22.9mm et le prix annoncé est de 2099$.

Le stockage est assuré par un raid 0 de SSD Lite-On de 128Go ainsi que par un disque dur mécanique de 1To à 5400 tour par minutes.

Pour ce qui est du réseau, une carte intel dualband assurera un accès aux réseaux wifi et au bluetooth 4.0.

Pour ce qui est de l’extérieur de l’ordinateur, il est en aluminium noir, avec le logo Aorus sur le dessus en gris. HTWingNut précise que la finesse de l’ordinateur est vraiment frappante. Le look est assez classique, et le clavier lumineux dont les touches wasd (clavier qwerty) sont entourées de blanc afin de les mettre en évidence, est surmonté dudit logo, également lumineux qui servira de bouton d’allumage et est centré. Le pavé tactile est décalé vers la gauche, et le long du clavier, à gauche également on retrouve des touches de macro, sur lesquelles nous reviendrons.

La connectique se compose du côté droit de:

-un Display port;

-un port HDMI;

-2 ports USB 3.0;

-un lecteur de carte.

A gauche, on retrouve:

-un port gigabit;

-un second port HDMI;

-un port VGA;

-encore un port USB 3.0;

-les classiques prises écouteurs et micro (jack 3.5 mm).

A l’avant à droite, les indicateurs Bluetooth, Wi-fi, disque dur, batterie et alimentation. A noter qu’il sont très petits et difficilement lisibles dès qu’il y a de la lumière…

La partie arrière accueille la prise de courant et 2 ports USB 2.0

L’écran annonce 60Hz, 8ms de temps de réponse, 72% gamut, 300 cd/m² pour la luminosité et un contraste de 400:1. Les angles de visions sont correct pour une dalle TN, le commentaire étant que c’est un écran sympathique et confortable, sans être parfait.

Le clavier est donc un clavier chiclet, rétro-éclairé et doté de 5 macros + une touche de réglage. Il est géré par un logiciel fourni et propose une frappe confortable, bien que certaines combinaisons de touches (SHIFT+W+Z par exemple), n’activent pas toutes les touches (le Z en l’occurence). Un très bon point donc, malgré des réserves (minimes) quand au fait que les macros sont assez serrés au clavier, et que les touches f1,f2,… sont de demi-tailles.

Pour terminer sur l’apparent: le touchpad, noir brillant et décalé vers la gauche, dispose de deux boutons physiques en haut a gauche et à droite (non différentiés, on ne les voit pas!) et supporte le multi-points jusqu’à trois doigts. A noter cependant la présence d’un bug qui cause des sautes de la souris si on ne coupe pas le touchpad en ayant une souris externe branchée.

Avant de s’attaquer aux performances, HTWingNut indique que le son est plutôt bon pour un portable, et note également l’alimentation de seulement 180W.

Passons maintenant à l’intérieur du portable et aux performances. L’accès aux composants se fait via un seul et unique panneau couvrant l’intégralité du dessous de la bête. Une fois une série de vis détachées, on peut voir les deux ventilateurs, l’un refroidissant le processeur et une 765M via 3 caloducs, le second s’occupant de la seconde 765M, via 1 caloduc. Les caloducs de la première et de la seconde 765M sont reliés par un pont en cuivre, permettant le passage d’une partie de la charge thermique vers le ventilateur s’occupant uniquement des cartes graphiques.

La plupart des pièces (2 slots mSATA, un slot SATA 2.5″ S, le slot Wi-Fi mPCIe, et 4 slots SoDIMM RAM) sont accessible directement. La batterie prend par ailleurs les 2/3 de la largeur de l’ordinateur.

Côté performance, une foule de test ont été effectués, nous retiendrons:

-Un score correct pour le processeur, qui permettra aux joueur d’avoir de la marge (moins de 50% d’utilisation « in game » en général);

-une vitesse impressionnante de la part du raid 0 de SSD, comme le montre le test ci-dessous;

-la possibilité d’un overclocking assez faible, mais permettant de frôler les performances d’une 780M. L’overclock était de +135MHz sur les GPU, le processeur ayant été bridé sur les cores 3 et 4 afin de réduire la chauffe. Pour illustrer ces scores, voici quelques tableau issus du test, pour les voir tous, je vous invite à consulter le test;

-une assez bonne performance du SLI dans la plupart des jeux, la synchronisation correcte permettant un jeu fluide;

-des températures assez élevées comme on peut s’y attendre, avec des pics vers 98°C sur le CPU et 90°C sur les GPU. Cependant, en soulevant le portable, en undervoltant le processeur et en poussant la ventilation à fond, les températures descendent de près de 20°C!!! En charge, la surface en dessous de l’ordinateur atteint presque les 50°C… assez chaud, mais acceptable, il faudra éviter de jouer en l’ayant sur les genoux;

-la ventilation assez silencieuse, presque inaudible en idle, un peu plus forte en charge. Poussée au maximum, elle produit 51db environ.

Enfin, avant de vous faire part de la conclusion de l’auteur, précisons qu’il propose également un tour des utilitaires, drivers et logiciels fournis, que nous ne détailleront pas.

Pour conclure, HTWingNut déclare:

« Nous commençons à voir apparaître des ordinateurs fins, légers mais également très puisssants sur le marché, et Aorus entre dans la course avec une bombe. Pour la première offre d’une nouvelle marque dans un marché si restreint, ils ont soufflé la concurrence en performances brutes et possibilités d’expansions. Le x7 propose 4 slots de RAM, 2 slots mSATA plus un slot SATA standard, et, plus impressionnant encore, deux GTX765m dans un formant ultra-fin, et il en résulte une expérience de jeu similaire à celle sur un système doté d’une GTX 780m.
La compétition dans cette gamme de taille et poids ne proposent qu’une simple carte graphique et RAM et/ou SSD sont soudés, et tout ce qui propose des performances similaire est deux fois aussi lourd et pèse quelques livres de plus que cette machine.
Il est clair que cette machine a été dessinée pour le gaming, mais ne semble pas du tout être gadget.Tout est fait pour être pratique. La machine semble solide et le clavier ainsi que le boitier en métal attirent la confiance en la qualité de la fabrication.Un écran 4k ou IPS serait une belle option, l’écran 17 » TN de 1080p avec 8ms de temps de réponse étant cependant adapté au gaming et à la puissance du système. Le clavier rétro-éclairé avec les touches WASD mises en évidence et les touches macro est pratique et n’est pas exagérément « sensationnalisé »(« pimpé », diront les jeunes, ndlr). Le stockage offrent les performances et la capacité nécessaires, avec les SSD ultra-rapides ainsi qu’un gros HDD.

Les défauts de la machine sont une batterie assez courte, des températures assez élevées et une alimentation un peu faible. 2h30 de batterie en usage léger ne correspondent pas à ce qu’on attend d’un portable fin et léger, quelque soient les performances du système. Cela va à l’encontre de l’idée de machine portable et fine. Les hautes températures peuvent être diminuées en utilisant des modifications faciles comme soulever le portable, mettre les ventilateurs au maximum ou réduire le voltage, la puissance du CPU, ou en limitant les FPS en jeu, ou encore en repastant avec une pâte thermique exotique (annulant la garantie). Les températures n’affectent pas le gameplay sauf dans quelques circonstances extrêmes mais un CPU au delà de 90°C durant des sessions de jeu régulières est une forme de stress pour le système. L’alimentation, bien que suffisante pour la plupart des benchmarks et jeux , alors que la puissance maximum était parfois atteinte, limite les possibilités d’overclock améliorant les performances.

Est-ce le portable vous convenant? Cela dépend évidemment de vous. Si vous cherchez un pc de qualité,fin et relativement léger, de 17″ et destiné au jeu, et si celà ne vous dérange pas de devoir rester branché au mur régulièrement, cette machine est la vôtre. Pour les geeks amateurs de performances et les passionnés, le refroidissement et les performances peuvent être améliorées significativement assez facilement si mettre les mains au cambouis ne vous dérange pas.

Bon travail Aorus, Vous m’avez impressionné. »

Voilà qui conclut particulièrement bien ce test, n’oubliez pas de passer voir l’original, pour la peine, pour le voir, cliquez ici.

Test réalisé par HTWingNut pour le forum de notebookreview.com.

5 Réactions

      • Salut
        Il ne sort que dans un mois et demi apparemment (on peut le precommamder chez PC1formatik).
        Et je ne pense pas pouvoir faire aussi bien que la review de HTWingNut, dont tu as très bien traduit l essentiel.
        Mais je ne manquerai pas de faire part de mes impressions sur le forum, ou de répondre aux questions.
        J ai hâte de l avoir en main et de le brancher sur ma nouvelle télé 4k

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire