Ultrabooks avec GeForce

Comme vous le savez tous, un ultrabook n’est pas vraiment une machine de jeu. Le chipset Intel, vite dépassé, ne donne pas une expérience satisfaisante. Alors simple coup marketing ou réelle utilité ?

Personne n’a dû échapper au battage médiatique ces derniers temps sur ces fameux « ultrabooks », ces feuilles de papier à processeur basse conso et à forte autonomie. Forcément, il s’agit là d’essayer de sauver le PC portable face à la déferlante des tablettes, le PC de bureau étant déjà en très mauvaise posture à part chez nous, où la tour home-made prime encore.

Concept assurément très intéressant, l’ultrabook n’est absolument pas comparable au netbook avec des i5/i7 basse consommation largement supérieurs aux Atom. Cependant, ce qui nous intéresse, nous autres P4Giens, c’est bien sur la partie graphique, et c’est là que le bas blesse. Si Intel a su améliorer de manière significative la puissance brute des GMA (une rapide comparaison entre le GMA 950 et le GMA HD 3000 suffit), le jeu un minimum poussé reste hors de portée, la faute au manque de puissance mais aussi et surtout aux pilotes Intel très décevants, bien qu’en progrès aussi.

En effet, si l’on s’intéresse de près à une carte graphique de type GeForce GT 520M, on y retrouvera une puissance brute assez proche du GMA, mais des pilotes qui feront toute la différence en jeu et de la mémoire dédiée (certes, souvent trop importante vu la puissance de ces GPU). Sur le MacBook Air actuel par exemple, le GMA est incapable de faire tourner correctement… Age Of Mythology (2002), à cause de bugs graphiques. L’essai du jeu sur un autre ordinateur équipé d’un IGP ATI n’a pas posé problème. La chute de FPS sur l’IGP lors des scènes chargées (UT 2004) est également beaucoup plus fréquente et son manque de mémoire handicape sérieusement.

Il est clair que si GeForce dans ultrabooks il y a, il ne s’agira que de GPU d’entrée de gamme mais pour de telles machines, on en demande pas plus. Si les prochains GPU consomment moins au repos (là on pense notamment aux grand progrès des Radeon 7000), il n’est pas idiot d’envisager leur intégration dans de bonnes conditions. Affaire à suivre donc. N’hésitez pas à dire ce que vous en pensez.

Source : Tom’s Hardware

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire