MSI GX740 – Petit tour du propriétaire

Publié à 11:26 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Page 1 – Présentation Page 2 – Petit tour du propriétaire
Page 3 – Protocole de tests Page 4 – Résultats dans les jeux
Page 5 – Conclusion

Rassurez-vous, ce petit tour du propriétaire sera relativement rapide puisque ce GX740 reprend le même châssis déjà utilisé par le passé sur les séries GT7XX. On retrouve donc le rouge et le noir, couleurs auxquelles semble tenir MSI, sur ce GX740.

MSI GX740 MSI GX740
Cliquez pour agrandir

Pas grand chose de nouveau. La qualité des matériaux utilisés n’est pas mauvaise du tout avec des plastiques qui ont l’air de tenir et une finition aluminium brossé noir au dos de l’écran et au niveau du repose poignet du plus bel effet. Limite que tout le châssis aurait eu cette apparence qu’il aurait été tout simplement sublime. Mais bon, ce n’est pas le cas. Malgré cela, l’ensemble dégage une impression de solidité que nous ne pouvons malheureusement jamais juger sur la durée du test. Les différentes prises sont bien en place et ne bougent pas lorsqu’elles sont sollicitées.

Passons à la petite revue des différents côtés en commençant par le devant. Plus facile puisqu’il s’agit de l’endroit où se trouve le moins de chose avec simplement les deux haut-parleurs et le récepteur infra rouge.

MSI GX740 - Avant
Cliquez pour agrandir

Passons donc sans plus attendre aux côtés droit et gauche ou se concentre la majorité de la connectique.

MSI GX740 - Côté droit MSI GX740 - Côté gauche
Cliquez pour agrandir

Commençons par le côté doit où nous trouvons le slot our une carte d’extension au format Express Card, juste en dessous se trouve le lecteur de cartes mémoires, un port USB 2.0 suivi d’un port USB combo eSATA, la prise Firewire IEEE 1394, les connecteurs audio (micro, entrée, sortie et casque), l’orifice d’évacuation de l’air chaud provenant du radiateur du CPU et enfin une prise pour une antenne qui n’est, comme bien souvent, pas utilisée sur le modèle Français.

Sur le côté gauche, nous trouvons la petite fente pour un cadenas de type Kensington, la prise réseau RJ11 (et oui, elle existe encore…), la prise réseau RJ45 de type Gigabit, 2 ports USB 2.0 et enfin le lecteur optique, un graveur de DVD double couche sur notre modèle.

A l’arrière, nous trouvons l’emplacement pour la batterie, la prise pour le connecteur d’alimentation, les deux sorties vidéo avec la prise HDMI et la prise VGA et enfin l’orifice d’évacuation de l’air chaud provenant du radiateur du GPU cette fois.

Avant de l’ouvrir, passons en dessous. Cette partie du GX740 a déjà fait l’objet d’une actualité au sujet des températures que nous avions pu relever ainsi que sur les orifices par lesquels l’air frais devait entrer. (cf. cette news) Nous ne reviendrons donc pas dessus. Il y a donc une grand trappe donnant accès aux différents composants de la machine dont le CPU, les modules de mémoire, la carte graphique, le module Blutooth, et le module WiFi. Faciles d’accès, vous pourrez aisément accéder à tous les composants si vous souhaitez changer vos modules de mémoire ou remplacer la pâte thermique du CPU ou du GPU.

MSI GX740 - Le dessous MSI GX740 - Entrailles
Cliquez pour agrandir

Ouvrons à présent l’écran pour accéder au clavier.

MSI GX740 - Clavier
Cliquez pour agrandir

Ce dernier n’est pas de type « chicklet » et c’est tant mieux !  Personnellement, je n’ai toujours pas réussi à m’y faire et je préfère de loin le touché d’un clavier d’ordinateur portable plus « classique » mais cela est tout à fait personnel. Ce dernier n’est pas de mauvaise qualité, ne s’enfonce pas au touché et la frappe est agréable.

Au dessus de ce clavier, nous trouvons une ligne de touches tactiles qui permettent de lancer différentes applications comme l’option ECO, le mode « Cinéma Pro », l’activation de la webcam, l’activation du Bluetooth, l’activation du WiFi et enfin les différentes touches multimédia. Cette bande est entourée d’une « grille » de couleur aluminium qui a un peu de mal à se marier avec le reste du châssis, notamment le rouge qui entoure toute cette partie. Mais une fois de plus, les goûts et les couleurs…

Pour finir, en dessous du clavier, nous trouvons le dispositif de pointage avec une surface de contact pas désagréable mais aux boutons droite / gauche juste en dessous peu réactifs et il faut parfois insister pour que l’action demandée soit prise en compte.

Voilà, je pense avoir fait le tour avec vous de ce GX740, il est donc temps à présent de vous présenter le menu des festivités que nous lui avons fait subir avec le protocole de tests.

Page 3 – Protocole de tests