MSI GT780DX – Introduction

Publié à 8:15 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Page 1 – Présentation Page 2 – Petit tour du propriétaire
Page 3 – Protocole de test Page 4 – Résultats 1ère Partie
Page 5 – Résultats 2ème partie Page 6 – Synthèse

Bienvenue dans la lecture de cet article qui s’intéressera au dernier-né des P4G made in MSI : le GT780DX ! Comme vous allez pouvoir le découvrir, le protocole d’expérimentation, la notation ont été très largement revus afin de pouvoir vous apporter une information plus synthétique. Toute l’équipe de P4G espère que vous apprécierez.
Voici un aperçu du contenu de cet article : CHASSIS GT780DX, GeForce GTX 570M (Overclocking), Core i7-2630QM
Entrons, dès à présent, dans le vif du sujet.

Voici le sommaire :
1. Présentation du MSI GT780DX
2. Tour du propriétaire
3. Protocole de tests : P4G-2011 (ouvert à tous/toutes)
4. Tests réalisés, Comparatifs (en 2 parties)
5. Synthèse et résultats

PRESENTATION DU MSI GT780DX
Ce P4G représente la seconde génération du chassis portable gamer conçu par MSI. Il équipe, bien entendu, les portables de la marque MSI, mais est aussi disponible auprès d’intégrateurs, à l’instar de Clevo. Ce choix est très intéressant et permet d’avoir une évolutivité conséquente. Néanmoins, il faut relativiser ce modèle d’intégration sur les P4G vendus sous la marque MSI, car ces derniers, sous couvert de la garantie, ne sont guère modifiables. Ce dernier point est quelque peu incohérent avec les mêmes P4G issus des intégrateurs qui restent totalement ouverts.
Voici la photo du dessous du P4G, où l’on peut retrouver, la fameuse étiquette du type: « warranty void if broken » :

Cette contrainte de la garantie est d’autant plus frustrante que les entrailles du MSI GT780DX restent très accessibles. En effet, sept vis retiennent le capot, et voici ce qui se cache derrière :

On y retrouve les deux emplacements HDD 2,5pouces, les slots 3&4 des mémoires, et l’ensemble du système de refroidissement CPU et GPU. Ce dernier reste assez atypique, car seulement un ventilateur est en charge d’évacuer les calories émises par les puces (soit environ 110W-120W maximum par rapport à notre configuration testée). L’accès aux composants tels que la mémoire vive ou stockage sont vraiment aisés. Par contre, les radiateurs du CPU et GPU pourraient être un peu plus simples à démonter, comme sur les derniers Clevo. Mais ne boudons pas notre plaisir, l’intégration et l’entretien de ce GT780DX sont presque idéaux, surtout si on s’affranchit de cette contrainte de garantie.
Nous avons comparé le système de refroidissement de cet MSI GT780DX avec celui d’un CLEVO P170HM.

Comme vous pouvez le constater, le schéma des systèmes de refroidissement Clevo et MSI sont très différents. Un seul point commun est à noter : le nombre de caloducs : 3 pour le GPU et 2 pour le CPU.
Côté MSI : Le ventilateur est équipé d’un imposant moteur, pour obtenir une vitesse de rotation très élevée (qui sait se faire entendre à l’occasion). L’air chaud est évacué par l’arrière et le côté du GT780DX.
Côté Clevo : Les ventilateurs refroidissant le CPU et le GPU sont aux antipodes, pour éviter toute interaction perturbatrice. Les ventilateurs sont équipés de moteurs plus petits qui tournent moins vite (même au maximum, les deux ventilateurs sont moins bruyants que l’unique du GT780DX)
Alors que donne ce système de refroidissement MSI ? Au final, il permet de refroidir très correctement les composants en charge (Températures Maximum relevées : 78°C GPU, 82°C CPU). Cependant, il n’est pas assez discret, et le bruit de soufflerie (pas de bruit mécanique heureusement) est omniprésent. Ce GT780DX se déguste avec un bon casque et en solitaire.

Page 2 – Petit tour du propriétaire