LDLC Bellone GA1-I7-16-S2 – Présentation

Publié à 8:48 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Page 1 – Présentation Page 2 – Petit tour du propriétaire
Page 3 – Protocole de tests Page 4 – Résultats 1ère partie
Page 5 – Résultats 2ème partie Page 6 – Conclusion

Vous qui nous suivez à présent régulièrement, connaissez tout l’attrait que nous portons aux machines d’intégration. En effet, nous sommes les seuls à vous en parler depuis de nombreuses années à présent et même si l’offre a rencontré quelques déboires depuis le lancement, il est toujours intéressant de voir des grosses structures se lancer dans l’aventure. C’est le cas de LDLC qui propose depuis quelques mois à présent des machines d’intégration entièrement équipées dont il ne vous restera plus qu’à choisir le système d’exploitation.

LDLC Bellone GA1-I7-16-S2
Cliquez pour agrandir

Parmi les offres au catalogue LDLC, sont dernièrement arrivées des machines basées sur les barebones Clevo P150HM et P170HM. Ces barebones référencés Bellone, déesse Romaine de la Guerre, sont proposés avec différentes configurations au niveau du processeur, de la quantité de mémoire, du stockage et du lecteur optique. Vous ne pouvez pas entièrement configurer la machine en mixant les différents composants mais seulement choisir le modèle dont les composants répondront le mieux à l’usage que vous en ferez. Le modèle que nous avons eu entre les mains est référencé Bellone GA1-I7-16-S2 basé sur un barebone Clevo P150HM.

Ce dernier est équipé d’une carte graphique NVIDIA GeForce GTX 560M, carte graphique que l’on retrouve sur tous les modèles Bellone, que ce soit en 17,3 pouces (Clevo P170HM) ou 15,6 pouces (P150HM). Vous trouverez donc 6 modèles différents (3 en P150HM et 3 en P170HM), tous seront naturellement livrés intégrés et livrés avec une sacoche de transport, le CD de drivers de chez Clevo ainsi que la notice d’utilisation. Pour le reste des composants, voici les caractéristiques techniques de ce GA1-I7-16-S2 que nous avons eu entre les mains.

• Marque : LDLC
• Modèle : Bellone GA1-I7-16-S2
• Processeur : Intel Core i7-2630QM
• Chipset : Cougar Point HM65
• Mémoire : 4 x 4 Go de DDR3 1333MHz
• Carte graphique : GeForce GTX 560M (1,5 Go GDDR5)
• Ecran : 15,6″ Full HD 16/9 (1920 x 1080 pixels)
• Stockage : 1 SSD 256Go Crucial M4
• Optique : Graveur DVD double couche
• Cartes mémoires : lecteur 9 en 1
• Express Card : 1
• Modem / Ethernet : 0 / 1
• WiFi / Bluetooth : Combo Intel Advanced-N 6230
• USB / Firewire : 3 x USB 2.0 + 2 x USB 3.0 / 1
• E-SATA : 1 (combo USB)
• SPDIF / Casque / Micro : 1 / 2 / 1
• Sortie vidéo : DVI / HDMI
• Système d’exploitation : fourni sans OS
• Dimensions : 376 x 256 x 35 ~ 43 mm
• Poids : 3,1kg

Nous trouvons donc une plate-forme Intel Sandy Bridge avec un chipset HM65 qui prend en charge un processeur Intel Core i7-2630QM cadencé à 2,0GHz (2,9GHz en mode Turbo sur un cœur) et qui possède 6Mo de mémoire cache et la technologie Hyper Threading. Il est épaulé dans ses taches par 16Go de mémoire DDR3 cadencée à 1333MHz. Cela fait peut-être un peu beaucoup mais comme le dit si bien le proverbe : qui peut le plus peut le moins.

LDLC Bellone GA1-I7-16-S2
Cliquez pour agrandir

Côté graphique, nous avons donc une carte graphique NVIDIA GeForce GTX 560M basée sur une puce GF116. Nous ne nous y trompons pas, il s’agit d’une petite évolution de la GeForce GTX 460M renommée afin de s’intégrer dans les dénominations NVIDIA. Nous avons donc 192 CUDA Cores cadencés à 775MHz et 1550MHz pour les Shaders, une quantité de 1,5Go de mémoire GDDR5 cadencée à 1250MHz sur un bus de 192 bits. Cela la situe donc logiquement dans la partie basse des cartes « Enthusiast » mais devrait suffire à faire tourner quelques jeux.

L’écran est un modèle 15,6 pouces de diagonale au format 16/9ème offrant une résolution Full HD de 1920 x 1080 pixels. Cela peut paraître un peu grand sur un écran de cette diagonale mais cela s’avère néanmoins très agréable d’utilisation, que ce soit en bureautique ou en jeux. Il ne faut pas perdre de vue que l’écran d’un ordinateur portable se trouve tout de même bien plus proche qu’un écran LCD de desktop. De ce fait, une telle résolution n’est vraiment pas gênante mais demande un peu plus de puissance à la carte graphique dans les jeux.

Grosse nouveauté, du moins pour les ordinateurs portables à destination des Gamers que nous avons l’habitude d’avoir entre les mains, l’écran est de type matte ! Il est en effet rare de trouver ce genre d’écran sur des machines Gamers et même si certains constructeurs comme MSI commencent à en proposer de plus en plus, ce n’est pas le type d’écran que l’on a l’habitude de trouver. Pour ma part, je préfère de loin un écran brillant aux couleurs vives et au contraste élevé. Quant aux reflets, ils sont naturellement visibles lorsque l’écran est éteint mais disparaissent une foi l’écran allumé. Mais comme bien souvent, il s’agit là d’une appréciation toute personnelle.

Pour le stockage, le modèle GA1-I7-16-S2 est équipé d’un SSD de 256Go de chez Crucial. Il s’agit d’un modèle M4 équipé d’un contrôleur Marvell 88SS9174-BLD2, de puces MLC gravées en 25nm, de 256 Mo mémoire cache de type DDR3, le tout sur une interface SATA III de 6Gbps. Les débits annoncés sont de 415Mo/s en lecture séquentielle et de 260Mo/s en écriture séquentielle. Bref, un bon SSD qui offre de bonnes performances mais qui plombe sérieusement le prix final de ce Bellone GA1-I7-16-S2.

Terminons avec le lecteur optique qui est un simple graveur de DVD double couche. Simple mais qui rempli parfaitement son usage : lire et graver des DVD. Que lui demander de plus ? Le modèle que nous avons eu entre les mains recevait un simple graveur de DVD double couche. Nous lui reprocherons simplement d’avoir été bruyant lors des différentes installations de jeux. Problème lié au modèle ou bien problème d’intégration ? Aucune idée mais LDLC est en train de voir cela.

Bien, les présentations étant à présente faites, passons à la découverte de ce Bellone GA1-I7-16-S2 à travers le petit tour du propriétaire.

Page 2 – Petit tour du propriétaire