Intel Clarksfield – Core i7 pour ordinateurs portables

Publié à 9:38 par - Dans Archives - Pas de réactions.

C’est une première pour Intel, avec le lancement de ces nouveaux processeurs et du chipset à même de les exploiter, le label Centrino tire sa révérence. Du moins il ne dénommera plus les plate-formes mobiles intégrants les 3 composants Intel obligatoires (CPU + Chipset + module WiFi) mais uniquement le module WiFi.

Aujourd’hui, ce n’est donc que deux nouveaux composants qu’Intel lance sur le marché des ordinateurs portables. Mais pas n’importe lesquels puisque nous allons enfin avoir droit à l’architecture Nehalem dans nos ordinateurs portables ! Dites bonjour aux processeurs Intel Clarksfield et au chipset PM55.

Dans son traditionnel modèle de développement Tick Tock, le Tick correspond à un changement de la finesse de gravure, nous étions passé au 45nm avec la plate-forme Centrino 2 et les processeurs Penryn, le Tock quant à lui correspond à un changement d’architecture, ce qui est donc le cas aujourd’hui.

Tick Tock Intel
Modèle de développement Tick Tock

Comme vous pouvez le voir sur cette diapo de présentation, Intel semble avoir pris un peu de retard avec ces processeurs Clarksfield puisque ces derniers étaient initialement prévus fin 2008. Nous passons donc cette année à des processeurs intégrants l’architecture Nehalem, la même qui a fait le grand succès des processeurs Core i7 de desktops, ces derniers ayant été lancés au mois de novembre de l’année dernière.

Avant de voir ce que ces processeurs nous proposent comme nouveautés, découvrons un peu cette famille de processeurs Intel Clarksfield.

Intel Clarksfield Intel Clarksfield
Nouveaux processeurs Intel Clarksfield

Pour ce lancement, Intel met sur le marché seulement 3 processeurs dont un Extreme, comme il l’avait fait au mois de novembre 2008 pour les processeurs Core i7 pour desktops. Cela peut paraître peu puisque nous avions eu droit à 6 processeurs lors du lancement de la plate-forme Centrino 2 (cf. cet article).

Dans le bas du tableau, nous trouvons donc deux références : les Core i7-720QM et Core i7-820QM. Outre une petite différence de fréquence entre ces 2 modèles, le 720QM possède une fréquence de 1,6GHz alors que le 820QM possède une fréquence de 1,73GHz, ces deux modèles se différencient également par une quantité de mémoire cache, 6Mo de mémoire cache L3 pour le 720QM et 8Mo de mémoire cache L3 pour le 820QM.

Comme vous pouvez le constater, nous retrouvons la technologie HyerThreading qui permet à chaque cœur de traiter 2 Threads ou processus, mais également la notion de Turbo suivie d’une valeur. Il s’agit d’une fonction qui permet d’overclocker légèrement la fréquence du processeur sur le nombre de cœurs nécessaires à l’exécution du traitement.

Intel Clarksfield - Turbo Intel Clarksfield - Turbo Intel Clarksfield - Turbo
Modes « Turbo » des processeurs Clarksfield

Si un processus ne nécessite qu’un cœur d’exécution, 3 cœurs  se mettent en situation de sommeil alors que le cœur nécessaire voit sa fréquence augmenter. Idem si un processus nécessite 2 cœurs d’exécution, 2 se mettront en sommeil alors que les 2 autres verront leur fréquence augmenter. Bien évidement, cette augmentation ne peut se faire qu’en respectant le TDP ou enveloppe thermique maximale du processeur. Donc plus le TDP du processeur est élevé, plus sa possibilité à monter en fréquence en mode Turbo sera importante.

Les deux modèles Core i7-720QM et Core i7-820QM possèdent un TDP de 45W  et peuvent voir leur fréquence de fonctionnement monter respectivement à 2,8GHz et 3,06GHz en mode Turbo alors que le modèle Extreme Core i7-920XM possède un TDP de 55W et peut voir sa fréquence de fonctionnement monter à 3,2GHz en mode Turbo.

Au sujet de ce dernier, sa fréquence d’origine sera de 2,0GHz, il possèdera 8Mo de mémoire cache et tout comme les deux autres modèles intègrera l’HyperThreading. Comme tout processeur de la famille Extreme, ce Core i7-920XM sera réservé aux machines de type « Desktop Replacement » capable de dissiper convenablement les 55W de ce modèle.

Ces processeurs Clarksfield sont gravés en 45nm, le 32nm étant prévu dans le prochain « Tick » et l’arrivée des processeurs Arrandale. Ces futurs processeurs seront toujours avec l’architecture Nehalem mais intègreront en plus un IGP pour sa part gravé en 45nm. La production de masse de ces processeurs a d’ailleurs été lancée dernièrement (cf. cette news). Mais ceci est une autre histoire.

Page 2 – Socket, Chipset & Co