I4G – Silverstone Sugo SG07 – Ecran

Publié à 11:17 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Page 1 – Présentation Page 2 – Montage
Page 3 – Ecran Page 4 – Problème du Throttling
Page 5 – Overclocking CPU & GPU Page 6 – Protocole de tests
Page 7 – Résultats Page 8 – Synthèse

Nous venons de voir qu’il était désormais possible d’obtenir des boitiers PC très compacts et, espérons-le, puissants. Néanmoins, il demeure le souci majeur des périphériques, écran en tête.
En effet, autant, il est facile de trouver des claviers/souris, voir même des écouteurs sans fils, autant l’écran reste problématique à cause de son gabarit, alimentation et positionnement.
Pour rendre cet I4G intéressant par rapport à un P4G, il est impératif de pouvoir jouer sur un canapé seul mais aussi de pouvoir tout ranger facilement, sinon nous retrouverions face à un simple ordinateur fixe sur un bureau, ce qui n’est pas l’objet de cet article.


Système d’écran made in P4G


Pour résumer, ce système permet :
• Placer la planche sous ses cuisses (comme un tire-fesse au ski), et de basculer l’écran en arrière

• Placer l’écran sur une table basse, placée devant soi.

• Replier l’écran pour un rangement optimisé

Nous utilisons également une connexion HDMI au niveau de l’écran pour faciliter les opérations de montage/démontage.
Ce support d’écran prend toute sa dimension une fois couplé à un écran ultra fin (LED) et très léger. L’écran que nous avons sélectionné respecte ces deux critères : 19mm d’épaisseur et un poids (avec pied d’origine) inférieur à 2kg. Ceci impose une alimentation déportée, mais à la vue de sa taille (très petite), elle ne pose aucun souci de mise en place.


Remarques sur le système d’écran P4G


• A noter que nous avons dû descendre la luminosité de l’écran à 25%, car avec ce système, l’écran se trouve à la distance minimale de vision confortable, soit 1,5 fois la diagonale de l’écran.
• Il est nécessaire d’avoir un siège ou canapé avec une profondeur assez conséquente si on utilise l’écran en mode tire-fesse. Si la profondeur est faible, l’écran sera trop bas, et l’utilisation de l’écran douloureuse pour votre cou et vos yeux.

Au final, le résultat de ce système d’écran est réellement convaincant à l’usage. Il offre une flexibilité inédite pour un ordinateur « fixe », qui ouvre de nouveaux horizons à son utilisation. Avec ce système, un I4G peut réellement concurrencer un P4G haut de gamme.
Plan de la planche de support :
Dans un souci d’ouverture, nous vous proposons le plan (manuscrit…:)) de la planche qui nous sert pour positionner l’écran.

Cette planche a été couplée à un bras mécanique qui est compatible avec la norme VESA 75×75 ou 100×100.
Bien entendu, ce plan peut améliorer ou modifié suivant vos besoins.
Pour davantage de détails, vous pourrez nous écrire dans le topic dédié à cet article sur le forum.

Page 4 – Problème du Throttling