I4G – IN WIN BP671 – Montage

Publié à 7:11 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Page 1 – Présentation Page 2 – Montage
Page 3 – Protocole de tests Page 4 – Résultats
Page 5 – Analyses & Conclusions


Montage du IN WIN BP671


A première vue, nous pensions que le montage dans un Silverstone SUGO SG07 pouvait se révéler délicat et long. Le constat est plus contrasté au final, car tout dépend en fait de la configuration que vous voulez faire rentrer dedans. Avec des composants de base, le montage est aisé, alors qu’avec des composants avancés et volumineux, il devient plus contraignant.
Prenons exemple sur le ventirad CPU. Si l’on se contente du ventirad Intel de base, le montage reste simple, alors qu’avec un Thermalright AXP-140, cela peut devenir un tirage de cheveux en règle. Au moins, vous voilà prévenu.

Nous sommes parvenus à monter la configuration suivante :
Boitier : IN WIN BP671
Alimentation : Seasonic SS-350TGM, 350W, 80 PLUS Gold
Carte mère : Asus P8H77-I
Processeur : Intel Core i7 3770S
RAM : Corsair Vengeance 2x4Go 1600MHz Cas 9 Low Profile
Carte Graphique :
—————Intel HD Graphics 4000 (integré au processeur)
—————VTX3D AMD HD7750 (@800MHz) 1GB GDDR5 (@1125MHz) Low Profile
Ventirad CPU :
—————Prolimatech Samuel-17
—————Noctua NF-P12 PWM
Pâte Thermique : Artic Cooling MX-4 sur CPU et GPU
Disque 1 : SSD Crucial M4 128Go (Firmwire 000F)
Disque 2 : Western Digital Caviar Black 1To 7200 rpm 3.5’’
Optique : Sony Optiarc BD-5750H (Graveur Blu-Ray slim)

Layout de la carte mère, Asus P8H77-I

Face arrière de la carte mère, Asus P8H77-I

En comparaison avec notre exemple du SST SUGO SG07, le montage du IN WIN BP671 est aisé. La seule précaution à prendre reste de monter les éléments dans le bon ordre :
—————Démonter l’alimentation d’origine du boitier
—————Remplacer le ventilateur de 8cm monté sur le chassis
—————Monter la nouvelle alimentation
—————Démonter la baie d’accessoires (hdd, optique), la remplir et la remonter
—————Terminer par la carte mère et la carte vidéo

L’usage d’un lecteur optique SLIM est vraiment appréciable, voir même impératif tant la place reste limitée.

En termes d’agencement, le ventilateur monté sur le Prolimatech Samuel17 tombe quasiment en face de la grande grille d’aération latérale, ce qui ne peut être que positif pour éviter les surchauffes et autres nuisances sonores.


Optimisations thermiques du IN WIN BP671


De base, la paroi du boitier en vis-à-vis de la carte graphique n’est pas percée ce qui pour effet immédiat de faire surchauffer la carte graphique. Lors de notre test OCCT power supply, le GPU est monté jusqu’à 102°C, ce qui n’est pas acceptable à terme. Pour abaisser cette température, nous avons effectué les opérations suivantes :

• Percer de multiples petits trous d’aération dans la face inférieure du boitier pour pouvoir fournir de l’air frais à notre chère carte graphique
• Surélévation du boitier grâce aux 4 pieds fournis avec le boitier

Aérations GPU rajoutées

• Améliorer l’hygiène du câblage électrique en réunissant un maximum de fils possibles

• Optimisation des profils de ventilation avec Fan XPert pour la carte mère Asus P8H77-I et MSI-Guru3D.com Afterbuner pour le GPU

Grâce à ces opérations, nous sommes arrivés à une température max GPU, sous un test OCCT Power Supply de 84°C, ce qui devient amplement suffisant. Mais nous avons aussi rendu l’ordinateur vraiment extrêmement discret, voir inaudible, en bureautique.


Galerie photos du montage


Page 3 – Protocole de tests