MSI GT70 – V – Conclusion

Publié à 8:04 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Page 1 – Présentation Page 2 – Ivy Bridge et Killer
Page 3 – Protocole de tests Page 4 – Résultats et Analyses
Page 5 – Conclusion


Il est difficile de présenter une « mise à jour » : une nouveauté permet d’appréhender des choix constructeurs, d’en louer certains et d’en fustiger d’autres. Il est tout aussi difficile de rester pleinement objectif lorsque les choix des constructeurs sont motivés par une limitation imposée par un fournisseur.

Dès les premières lignes, vous vous doutiez un peu de ce qui ne nous a pas plu, et dont nous vous parlions page précédente, le GPU. Nerf de la guerre, maillon faible des laptops, le GPU est ce qui a le plus besoin d’évoluer sur nos machines ; en plus de tout cela, les machines qui nous arrivent sont équipées de la nouvelle plateforme intel Ivy Bridge, qui elle-même n’est qu’un die shrink de Sandy Bridge. Techniquement, c’est donc le conservatisme qui va primer sur cette génération de machines et le risque d’être déçu était de toute façon très important.

Ce n’est donc pas MSi qui est à blâmer sur ce coup, mais bien NVIDIA qui persiste dans cette pratique du renommage du haut de gamme. Même s’il y a peu de chances de retrouver ces puces issues de FERMI sur d’éventuelles GTX7xxM, on ne peut que constater un parallèle assez violent avec la situation de l’époque des GT200 : NVIDIA avait été incapable de décliner un milieu de gamme desktop susceptible d’être un bon haut de gamme mobile, et c’était ce bon vieux G92b qui avait été « die-shrinké » une fois de plus. Même si on peut penser que la pierre est plus à jeter à TSMC qu’à NVIDIA, ça n’excuse en aucun cas cette pratique qu’on peut trouver à peine justifiée pour l’entrée de gamme, mais à la rigueur dictée par une certaine cohérence commerciale, mais définitivement inadmissible sur du haut de gamme, n’en déplaise à ceux qui y trouvent une certaine logique ou qui argueraient de l’absence pour l’instant de successeurs aux architectures existantes: si des annonces ont été faites et par AMD et par NVIDIA, on est en droit de les voir venir avec de nouvelles plateformes. C’est là qu’au final Dell a mieux joué en annonçant GTX660M et HD7970M sur leurs plateformes.

MSi a prévu sur 2012 de travailler exclusivement avec NVIDIA sur ses gammes mobiles. Nous ne pouvons que souhaiter au plus vite l’arrivée de GTX660M et GTX680M à priori basées sur GK107 et GK106 respectivement mais qui tardent à arriver. Ces GPUs en 28 nm devraient apporter un peu de souffle (tout en baissant celui des ventilateurs) aux châssis MSi.

Le GT70 et son petit frère le GT60 (mêmes éléments en 15 pouces) seront disponibles à la vente le 29 avril prochain : ils disposent de nombreux atours plus qu’enviables et surtout qui apportent de réels plus pour usage gaming, mais pas de celui qui laisse le GT783DX sur la première place du podium chez MSi : le GPU le plus performant. L’écueil aurait pu être évité avec une GTX675M à la rigueur. C’est vraiment dommage.

En dehors de cela, comme à l’accoutumée, MSi signe une machine robuste et efficace : l’impression d’indestructibilité qui en dégage toujours est heureusement adoucie par un design plus passe partout. On apprécie toujours cette écoute des gamers qui semble être la marque de fabrique de MSi : les « autres » composants sont bien choisis, efficaces, et rien que pour cela, cette machine mérite clairement le détour. A titre personnel, je persiste à penser qu’Optimus n’est pas une bonne solution pour une machine orientée gaming, mais, je suis désespérément et définitivement un dinosaure de l’ancien monde (celui du vingtième siècle), incapable de vivre et d’évoluer. Malheureusement pour vous je reste là pour encore quelques tests et news …

Nous remercions chaleureusement MSi pour le prêt de cette machine.

En discuter sur le Forum