Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 – Protocole de tests

Publié à 8:31 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Passons à présent au protocole de test que nous avons utilisé afin de voir ce qu’apportait ce GraphicBooster en situation de jeu.

Les tests synthétiques seront dans un premier temps réalisés avec la puce graphique ATI Radeon HD 3200 intégrée au chipset sur un écran externe branché sur la prise DVI-I de l’Amilo Sa 3650. Puis nous réaliserons les même tests mais cette fois avec l’écran externe branché directement sur la prise DVI-I du GraphicBooster équipé de la puce graphique ATI Mobility Radeon HD 3870. L’écran utilisé pour ces tests est un 22″ offrant une résolution de 1680 x 1050 pixels.

Pour ce qui est des tests synthétiques, nous avons utilisé PCMark Vantage, 3DMark Vantage et 3DMark 06 qui reste malgré son âge un bon étalon pour comparer.

Les résolutions retenues pour les tests sont 1280×720 et 1680×1050. Mais pourquoi pas de résolution intermédiaire comme un 1400×900 comme nous l’avons fait jusqu’à présent ? Pour la simple et bonne raison que cette résolution n’était pas proposée dans la plupart des jeux.

Pour ce qui est des jeux, nous avons utilisé Crysis, Crysis Warhead, Far Cry 2, Company Of Heroes, Trackmania Nations Forever, Suprem Commander et World In Conflict. Naturellement chaque jeu se verra mis à jour avec les derniers patchs. Nous avons également utilisé 3 benchmarks dérivés de certains jeux comme Devil May Cry 4, The Last Remnant et S.T.A.L.K.E.R. Clear Sky.

Nous nous sommes longuement interrogé afin de savoir à quelle configuration nous allions bien pouvoir comparer les résultats obtenus. Un Clevo M570TU équipé d’une GeForce 8800M GTX et d’un processeur P8400 ? Aucun intérêt, le comparatif aurait été totalement bancale et le gagnant connu d’avance. Un Arima W840DI équipé d’un Crossfire de Mobility Radeon HD 3870 ? Idem que précédemment.

De plus la résolution maximale n’est pas identique puisque les différents modèles testés jusqu’à présent l’ont été avec une résolution de 1920×1200, résolution que nous n’avons pas pu reproduire avec notre écran externe couplé au GraphicBooster. Enfin les derniers benchmark dérivés des jeux n’ont pas été testés avec les précédents modèles que nous avons eu entre les mains.

Pour toutes ces raisons et face à un manque de repères évident, nous avons donc pris la décision de vous fournir les résultats tel qu’ils sont. dans les deux résolutions retenues A vous de vous faire votre opinion en comparant avec ce que votre actuelle machine pourrait vous fournir, tous ces tests étant réalisables par chacun d’entre vous.

Page 5 – Résultats dans les benchs synthétiques