Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 – Le GraphicBooster

Publié à 8:30 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Partons à présent à la découverte de ce boîtier GraphicBooster, actuellement seul et unique représentant de la solution graphique externe d’AMD/ATI : l’XPG. Ce dernier reprend les courbes et les couleurs de l’Amilo Sa 3650. Sobre, il devrait facilement s’intégrer sur votre bureau à côté de votre écran et de votre portable.

Nous trouvons sur ce boîtier différentes prises : 2 prises USB, une sortie vidéo DVI-I ainsi qu’une HDMI, une prise d’alimentation externe et enfin la prise spécifique qui permettra de relier ce boîtier à l’Amilo Sa 3650. En effet, le câble n’étant pas très long, à peine 50cm, il ne faudra pas trop éloigner le boîtier de l’ordinateur portable.

Fujitisu Siemens GraphicBooster Fujitisu Siemens GraphicBooster
GraphicBooster de l’Amilo Sa 3650

Comme vous pouvez le constater, toutes ces différentes prise sont situées sur la droite et à l’arrière du GraphicBooster. Sur le devant nous trouvons les leds d’activité alors que sur le côté gauche se trouve la grille d’aération permettant à l’air chaud d’être évacué. En dessous se trouve la grille qui permet à l’air frais d’entrer dans le boîtier et refroidir convenablement la puce graphique.

Revenons à la prise spécifique reliant ce GraphicBooster à l’Amilo Sa 3650. Il s’agit de l’extension d’une port PCI-Express cablé en 8x permettant de faire transiter les informations vidéos vers le chiset AMD 790G.

Câble GraphicBooster
Prise du GraphicBooster

Contrairement aux solutions d’Asus et de MSI qui proposait de connecter leur solution graphique par l’intermédiaire d’une carte utilisant le port PCI-Express Express Card câblé en 1x, AMD/ATI a donc préféré un port spécfique PCI-Express câblé en 8x permettant de faire transiter toutes les informations vidéos mais également celles émanant des deux ports USB.

A l’intérieur de ce GraphicBooster nous trouvons donc une puce ATI Mobility Radeon HD 3870. Elle est épaulée dans ses tâches par 512Mo de mémoire GDDR3. Cette puce est directement soudée au PCB regroupant tous les composants permettant le bon fonctionnement de cette boîte. Qui dit puce soudée dit également upgrade du GPU impossible et si dans l’avenir une Mobility Radeon HD 4870 vous tente, il vous faudra alors racheter un nouveau boîtier équipé de cette puce. Dommage car il s’agit là d’un point auquel Asus et MSI avait pensé avec leurs différents projets.

Toujours est-il qu’AMD/ATI à prévu entre autres, des boîtiers XGP pouvant accueillir jusqu’à 2 GPU haut de gamme en Croosfire. Une solution qui ravira les personnes à la recherche de puissance graphique de haut vol tout en conservant une certaine mobilité.

Le projet initial au moment de la présentation faisait état de diverses possibilités dont l’une ne semble pas avoir été conservée, la possibilité d’upgrader la carte graphique.

Projet AMD/ATI XGP
Projet AMD/ATI XGP

AMD/ATI avait en fait prévu trois cas de figures différents avec un modèle « Productivity » tel que nous le trouvons avec cet Amilo Sa 3650, un modèle « Enthusiast » équipé d’un Crossfire et enfin un modèle « Multimedia » équipé enre autre d’un lecteur Blu-Ray et d’un tuner TNT HD par exemple.

Concept XGP Productivity Concept XGP Enthusiast Concept XGP Multimedia
Les 3 projets de l’XGP

Espérons simplement que toutes ces belles idées ne restent pas au stade de simple projet et que d’autres partenaire AMD/ATI se lancent dans l’aventure XGP car ce dernier a tout de même le gros avantage de concilier les nomades productifs avec le monde du jeu vidéo sur ordinateurs portables.

Pour la petite histoire, nous avons contacter un constructeur partenaire d’AMD/ATI afin de savoir s’ils proposeraient dans un avenir plus ou moins proche une solution XGP. A notre grande surprise, ce constructeur ne connaissait pas ce concept et nous ont demandé de leur faire parvenir de la documentation à ce sujet. Un comble ! Il semble y avoir un petit soucis de communication chez AMD/ATI…

Avant de passer aux différents résultats dans les jeux, un petit mot sur les drivers qui permettent d’exploiter convenablement ce GraphicBooster. Force est de constater qu’après bientôt 4 mois de commercialisation, Fujitsu Siemens n’a toujours pas mis à disposition des drivers permettant d’exploiter le GraphicBooster sur l’écran de l’Amilo Sa 3650 alors même qu’AMD/ATI nous indique faire tout ce qu’ils peuvent pour que cela soit fait.

Dans le cadre des différents articles que vous pourrez trouver sur le net, AMD/ATI met à disposition des drivers non validés par Fujitsu Siemens. Pour notre part nous avons eu droit à la version estampillée 8.57 que vous pouvez télécharger sur une page introuvable du forum de Fujitsu Siemens.

Télécharger les drivers ATI 8.57 pour Amilo Sa 3650 (109Mo)

Je tiens tout de même à préciser qu’il s’agit là d’une version Beta mais que nous n’avons pas rencontré de soucis de stabilité ni d’utilisation tout au long de cet article.

Branchement GraphicBooster ATI Catalyst ATI Catalyst
Branchement du GraphicBooster et vue des Catalyst 8.57

Un comble tout de même que les actuels possesseurs de cet Amilo Sa 3650 et de son GraphicBooster soient obligés de se retourner vers des solutions non officielles afin de profiter pleinement de leur achat.

Passons à présent au protocole de tests que nous avons utilisé pour voir ce que cette solution graphique avait dans le ventre.

Page 4 – Protocole de tests