Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 – Benchs synthétiques

Publié à 8:32 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Commençons par la prise des températures de ce Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 équipé du GraphicBooster puisque Hardware Monitor n’a pas pu nous fournir les températures du chipset et de sa solution graphique intégrée HD 3200.

Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 - Températures

La température du GraphicBooster est plus que contenu ainsi que les nuisances sonores en émanant. Le refroidissement se fait sans aucun soucis. Le processeur pour sa part monte tout de même un peu haut mais rien d’alarmant, les températures des processeurs mobiles possédant une plage de tolérance bien plus élevée que leurs homologues desktops. Là aussi les nuisances sonores ne sont pas alarmantes et contenues.

Passons à présent aux différents résultats dans les benchs synthétiques. Parmi ceux-ci, voici les résultats sous 3DMark 06 en mettant face à face les résultats de la puce graphique intégrée Radeon HD 3200 et le GraphicBooster équipé de sa Mobility Radeon HD 3870. Le tout à été réalisé avec la résolution par défaut  de 1280 x 1024.

Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 - 3DMark 06

Aucune surprise, les résultats sont naturellement à l’avantage du GraphicBooster qui améliore de 478% le résultat global. Le résultat CPU étant quasiment similaire, c’est bel et bien la partie graphique qui permet d’obtenir ce résultat avec un gain de plus de 657% en HDR/SM3.0 et de plus de 702% en SM2.0.

Voyons ce qu’il en est avec 3DMark Vantage. Pour ce test, nous avons juste réalisé les tests avec le réglage « Entry », « Performance » et « High » toujours en comparant la puce graphique intégrée Radeon HD 3200 et le GraphicBooster équipé de sa Mobility Radeon HD 3870.

Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 - 3DMark Vantage - Entry Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 - 3DMark Vantage - Performance Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 - 3DMark Vantage - High
Cliquez pour agrandir

Comme vous pouvez le constater, la pauvre Radeon HD 3200 ne peut pas passer au delà du mode « Entry ». Malgré tout le gain est dans ce mode de plus de 769% pour le score du GPU. Une fois de plus, cela semble plus que normal et le contraire aurait été inquiétant.

Finissons cette série de benchs synthétiques avec PCMark Vantage qui nous donne une idée plus globale de la machine dans différentes utilisations. Une fois de plus les résultats seront ceux de la Radeon HD 3200 et du GraphicBooster équipé de sa Mobility Radeon HD 3870.

Fujitsu Siemens Amilo Sa 3650 - PCMark Vantage

Le score global est naturellement à l’avantage de la solution avec le GraphicBooster mais les écarts ne sont pas aussi gros que précédemment avec un gain de « seulement » 45% dans le test « Gaming ». Mais le plus étrange reste la différence de résultat obtenu dans le test « Memories » avec un gain de plus de 52% pour la solution Graphic Booster alors même que le contrôleur mémoire est au niveau du processeur et non du chipset sur cette plate-forme Puma.

Passons à présents au résultats dans les différents jeux.

Page 6 – Résultats dans les jeux