Cizmo Qi1840 – Présentation

Publié à 8:23 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Page 1 – Présentation Page 2 – Petit tour du propriétaire
Page 3 – Protocole de tests Page 4 – Températures et résultats synthétiques
Page 5 – Résultats In Game Page 6 – Conclusion

Le Cizmo Qi1840 est basé sur le barebone Clevo X8100. Ce dernier est la l’ultime évolution du M980NU avec la prise en charge des derniers processeurs Intel Core i7, i5 et i3 mais surtout les dernières cartes graphiques haut de gamme de chez NVIDIA : les GeForce GTX 285M.

Cizmo Qi1840
Cliquez pour agrandir

Voyons de plus près ce que l’exemplaire mis à notre disposition par Cizmo, possède comme caractéristiques techniques :

• Marque : Clevo
Modèle : X8100
Intégrateur : Cizmo
Référence : Qi1840
• Processeur : Intel Core i7-920XM
• Chipset : Intel PM55
• Mémoire : 2 x 2 Go de DDR3 1333MHz
• Carte graphique : SLI de GeForce GTX 280M
• Ecran : 18,4″ Full HD (1920 x 1080 pixels)
• Stockage : 2 x 250Go SATA 7200 RPM en RAID 0
• Optique : Graveur DVD double couche
• Cartes mémoires : lecteur 7 en 1
• Express Card : 1
• Modem / Ethernet : 0 / 1
• 3G / WiFi : 0 / 1 (802.11 draft n)
• Blutooth : 1
• USB / Firewire : 4 / 1
• E-SATA : 1
• SPDIF / Casque / Micro : 1 / 1 / 1
• Sortie vidéo : DVI / HDMI
• Système d’exploitation : Windows 7 Ultimate 64 bits
• Tarif : à partir de 1965€ TTC

Comme nous vous le disions, il s’agit là de spécifications techniques de haut vol projetant ce Qi1840 dans les stratosphères de la puissance mais également des prix pratiqués dans le domaine des « desktops replacements ». Autant parlé de cela tout de suite, une telle configuration fait grimper la facture à un peu plus de 3800€ TTC tout de même.

Concernant la plate-forme utilisée par ce Qi1840 et donc par tous les Clevo X8100, nous trouvons les derniers processeurs Intel Core i7 de la famille Clarksfield qui, nous vous le rappelons, sont des processeurs à 4 coeurs au contraires des processeurs de la famille Arrandale qui ne sont que des 2 coeurs. Ils bénéficient de la technologie Hyper Threading et tournent donc sur 8 threads. Ils possèdent de plus la technologie Turbo qui permet d’augmenter la fréquence sur 1 ou plusieurs cœurs en fonction de la sollicitation. Par exemple, le Core i7-920XM qui équipe ce Qi1840 tourne d’origine à 2,0GHz mais peut voir sa fréquence passer au maximum à 3,2GHz sur 1 cœur.

Ce Core i7-920XM possède 8Mo de mémoire cache L3, est gravé en 45nm, est capable de gérer jusqu’à 8Go de mémoire DDR3 1066MHz ou 1333MHz sur deux canaux et il possède une enveloppe thermique (TDP) de 55W. Il est donc réservé à des machines de gros calibre possédant un système de refroidissement conséquent à même de dissiper les calories de ce processeur.

Autre nouveauté de ces processeurs, en plus de gérer directement les échanges avec la mémoire, ils prennent en charge la gestion des échanges avec 1 port PCIe sur 16 lignes ou sur 2 ports en 8 lignes.

Il est couplé à un chipset Intel PM55 qui ne s’occupe plus de gérer les échanges avec la mémoire ou les cartes graphiques, cela étant à présent fait par le processeur. De ce fait, l’enveloppe thermique (TDP) de ces nouveaux chipsets est pour le moins basse avec seulement 3,5W.

Concernant les « nouveaux » GPU NVIDIA GeForce GTX 285M, vous aurez noté que j’ai mis nouveaux entre guillemets, il s’agit ni plus ni moins que de GeForce GTX 280M dont les différentes fréquences ont été légèrement augmentées. On passe ainsi de 1463MHz pour le GPU de la GeForce GTX 280M à 1500MHz sur la GeForce GTX 285M, soit un gain de 2,53%. Même chose pour la fréquence de la mémoire qui passe de 950MHz sur la GeForce GTX 280M à 1020MHz sur la GeForce GTX 285M, soit un gain de 7,37%. Pas de quoi casser deux pattes à un canard puisque l’on peut obtenir ces fréquences en utilisant différents outils d’overclocking de la carte graphique.

GeForce GTX 285M
Cliquez pour agrandir

Pour le reste des spécifications techniques, c’est tout pareil !

Ce SLI de GeForce GTX 285M est géré par l’intermédiaire du contrôleur PCIe intégré au processeur sur 2 x 8 lignes. Rassurez-vous, c’est déjà le cas sur la plupart des ordinateurs portables gérant deux cartes graphiques, que ce soit en SLI ou en Crossfire, et cela n’empêche pas vraiment la solution bi-GPU d’être très performante.

Passons à présent au petit tour du propriétaire. Ce dernier est identique aux modèles basés sur le M980NU puisque entre les deux modèles, seules les composants internes changent.

Page 2 – Petit tour du propriétaire