Asus G51J – Températures et résultats synthétiques

Publié à 10:41 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Avant de nous lancer dans les résultats des premiers benchs synthétiques, intéressons nous un peu aux différentes températures de fonctionnement des principaux composants.

Asus G51J - Températures

Oui, vous avez bien lu et nous avons atteint un magnifique 97°C maximum pendant la série des différents tests auxquels nous avons soumis ce G51J d’Asus. Tout comme vous, cette valeur nous a inquiétés et nous avons contacté nVIDIA afin de savoir si elle n’était pas excessive. Suivant les préconisations de nVIDIA, nous avons alors refait nos tests dans les mêmes conditions mais cette fois avec les derniers drivers mobiles WHQL 186.81. La température maximale a légèrement diminué pour atteindre cette fois 92°C. Nous comprenons mieux pourquoi Invasion Labs a décidé de vendre ce modèle avec une modification du système de refroidissement.

Asus, également informé de ce constat, nous a récemment répondu et nous vous avons publié leur réponse. (cf. cette news) Mais le plus impressionnant reste que malgré des fréquences abaissées, la température maximale du GPU reste tout de même à plus de 90°C, chose que nous trouvons tout de même inquiétant pour la longévité de cette carte graphique. Affaire à suivre car le risque de retour en SAV pour une chauffe excessive risque fort d’être préoccupant pour Asus.

Passons à présent aux premiers résultats synthétiques sous 3DMark Vantage dans les configurations Entry, Performance, High et Extreme. Etant donné que les résolutions imposées par 3DMark Vantage dans ces différentes configurations le sont au format 16/10, nous avons utilisé un écran externe en 1920 x 1200 connecté via la prise HDMI. Nous ne donnerons que les résultats du GPU.

Asus G51J - 3DMark Vantage

Comme l’on pouvait s’y attendre, plus l’on monte en résolution et en options graphiques, plus les résultats sont faibles. A titre de comparaison, le SLI de GeForce GTX 280M qui équipe l’Alienware Area-51 M17x obtient à peu de choses près un score deux fois plus important. Mais 3DMark même en version Vantage reste 3DMark…

Passons à PCMark Vantage qui nous donne une idée plus globale des performances de l’ensemble de la machine.

Asus G51J - PCMark Vantage

Nous avons là de bons résultats que nous devons naturellement au processeur Intel Core i7-720QM et au deux disques durs de 500Go  en RAID 0, configuration qui donne un petit coup de boost à l’ensemble. La GeForce GTX 260M n’est pas en reste mais les résultats dans le test Gaming sont tout de même étranges. En effet, le SLI de GeForce GTX 280M qui équipe l’Alienware Area-51 M17x nous offrait une valeur de 4393 points, soit une différence de 45,87%. Soit le benchmark du test Gaming exploite plus que de raison le processeur, soit PCMark Vantage n’est vraiment pas représentatif.

Passons à présent à Performance Test. Ce enchmark synthétique, dans la même veine que PCMark Vantage et d’autres, donne des résultats pour chaque composant. D’autant plus pratique que chaque résultat peut être comparé à l’énorme base de donnée que possède Passmark. Naturellement, sans point de comparaison, il est moins facile à évaluer les résultats obtenus. Mais ce benchmark fait à présent partie de notre protocole et nous pourrons ainsi comparé les résultats avec les prochains ordinateurs portable 15,6″ que nous aurons entre les mains.

Asus G51J - Performance Test

A titre de comparaison tout de même, le test 2D du SLI de GeForce GTX 280M obtenait un score de 414,2 points et le test 3D obtenait un score de 929,6 points. Nous verrons ce que cela donne avec l’Alienware Area-51 M15x et la Clevo W860CU.

Au niveau de l’autonomie, la batterie 6 cellules nous a offert 46 minutes de jeu. Pas énorme mais les derniers processeurs Intel Core i7 mobiles sont tout de même loin d’être des exemples en terme d’économies d’énergie et que la GeForce GTX 260M, même underclockée, reste également relativement gourmande.

Passons aux premiers résultats dans les jeux.

Page 5 – Résultats In Game 1ère partie