Alienware Area-51 m9750 – Résultats

Publié à 1:00 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Nous commencerons par l’autonomie. Même si l’on se doute bien que ce genre de machine n’est pas faite pour pouvoir tourner de nombreuses heures loin d’une prise d’alimentation électrique, il est bon de savoir quel laps de temps nous avons afin de fermer convenablement Windows par exemple.

Les tests d’autonomie ont été réalisés par l’intermédiaire de l’outil BatteryMark 4.01, l’un des rares benchs d’autonomie tournant sous Windows Vista. Il permet d’avoir une idée de l’autonomie en utilisation bureautique avec le WiFi en fonctionnement et la luminosité de l’écran à 50%.

Une seconde série de mesure a été réalisée en jouant avec le SLI en fonctionnement et sans le SLI.

  • Autonomie :

Bureautique : 62 minutes
Jeux avec SLI : 38 minutes
Jeux sans SLI : 46 minutes

Il ne fallait pas s’attendre à des heures de fonctionnement mais je dois dire que je suis très agréablement surpris de l’autonomie dans les jeux avec le SLI en fonctionnement.

Passons aux benchs synthétiques avec PCMark05 et 3DMark06. Ce dernier a été réalisé ave le SLI et sans le SLI afin de voir les gains.

  • 3DMark06 avec SLI :

Score : 7836
SM2.0 : 3270
HDR/SM3.0 : 3421
CPU : 2005

  • 3DMark06 sans SLI :

Score : 5114
SM2.0 : 2117
HDR/SM3.0 : 2013
CPU : 1998

Score ma foi très convenable surtout avec le SLI en fonctionnement qui apporte un gain non négligeable. Le score CPU ne bouge pas, mais c’est un peu normal, ce dernier n’étant pas impacté par le SLI. Le score de ce dernier est lui aussi très agréable.

Passons à présent à PCMark05 qui cette fois ne sera réalisé qu’avec le SLI en fonctionnement.

  • PCMark05 :

Global Score : 6385
CPU Score : 5796
Memory Score : 4361
GPU Score : 6321
HDD Score : 5994

C’est tout simplement le meilleur résultat jamais obtenu sur une plate forme mobile. Processeur au top, solution graphique qui arrache bien, stockage aux petits oignons (merci le RAID 0), mémoire pas mal du tout, il s’agit vraiment d’une plate forme homogène à tout point de vue.

J’ai profité de ces benchs pour prendre les températures des différents composants à l’exception des disques durs, ces dernier étant montés en RAID 0, impossible aux outils de monitoring de pouvoir lire les sondes.

  • Idle :

CPU : 68°C
GPU 1 : 72°C
GPU 2 : 61°C

  • Burn :

CPU : 84°C
GPU 1 : 93°C
GPU 2 : 82°C

C’est chaud ! Très chaud ! Même si le système de refroidissement semble taillé pour évacuer tout cela, il ne le fait pas dans le silence, bien au contraire. Je tiens à rester prudent tout de même quant aux nuisances sonores. En effet un collègue ayant eu un autre sample avec la même configuration l’a trouvé silencieux. S’agissant de samples de pré-série, il est donc préférable de rester prudent.

Derniers benchs : les jeux ! 😀

Pour cela j’ai testé Trackmania United et Colin Mc Rae Dirt, 2 jeux de voitures. Le premier intègre un petit module de bench afin de savoir quels paramètres sont les plus à même de vous en mettre plein la vue tout en restant fluide. Pour le second, il s’agit d’un jeu très très gourmand en ressources.

  • TrackMania United :

Bench avec la config Automatique : 182 fps
Bench avec la config Qualité minimum : 435 fps
Bench avec la config Qualité basse : 352 fps
Bench avec la config Qualité moyenne : 335 fps
Bench avec la config Qualité Haute : 180 fps
Bench avec la config Qualité Très haute : 63.8 fps

Donc même avec les options à fond et en plein écran, TMU (pour les intimes) passe les doigts dans le nez et c’est un véritable plaisir 😀

Par contre Colin Mc Rae Dirt étant bien plus gourmand que TMU, il vous faudra tout de même descendre un peu dans les résolutions et faire quelques sacrifices sur certains paramètres afin d’avoir une image fluide.

Passons aux conclusions.

 

Page 4 – Le mot de la fin