Alienware Area-51 m9750 – Présentations

Publié à 1:13 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Dernier né de la catégorie des ordinateurs portables plus très portables, l’Area-51 m9750 annonce clairement la couleur : configuration encore jamais vue avec pour la première fois du SLI sur une plate forme mobile Intel.

m9750_gallery_creative03_big.jpg

Passons sans plus attendre aux caractéristiques techniques du modèle reçu :

Processeur : Intel Core 2 Duo T7600
Chipset : Intel 945PM
Mémoire : 2 x 1Go DDR2 667MHz
Système d’exploitation : Windows Vista Edition Intégrale
Dimensions : 39,75 x 29,85 x 4,70cm
Poids : 3,9kg
GPU : 2 x NVIDIA GeForce Go 7950GTX (SLI)
Ecran : 17″ WUXGA (1920 x 1200 pixels)
Disque dur : 2 x 160Go SATA (7200trs/min) en RAID 0
Optique : Graveur de DVD double couche Light Scribe
Cartes mémoires : Lecteur 4 en 1
PCMCIA / Express Card : 0 / 1
Modem / Ethernet : 1 / 1
3G / WiFi : Non / Intel PRO 3945 a/b/g
Bluetooth : Oui (2.0)
USB : 4
Firewire : 1
S-PDIF / Casque / Micro : 1 / 1 / 1
Sortie Vidéos : HDMI + VGA + S-Vidéo

De quoi s’amuser ! Bon d’accord, la note est tout de même salée avec un peu plus de 3600€, on est donc en droit d’en attendre quelque chose à la hauteur.

Voici donc le dernier monstre d’Alienware après plus d’un an de silence. Préparaient-ils consciencieusement ce nouvel étendard de leur gamme d’ordinateurs portables plus très portables ? Voyons cela.

Le premier contact est pour le moins étonnant pour ne pas dire déroutant. En effet, la quasi totalité de la coque reçoit une peinture noire au touché pour le moins inhabituel. La première fois que j’y ai posé les mains, j’ai d’abord cru qu’il avait reçu un traitement à base de caoutchouc. Mais non, il s’agit bel et bien d’une peinture. C’est d’ailleurs cette dernière qui aurait posé quelques soucis à Alienware, les obligeant à repousser sa date de commercialisation à de nombreuses rerprises. Une fois cette sensation d’étonnement passée, le touché s’avère très agréable. Fini les empreintes digitales disséminées un peu partout sur la surface. Attention tout de même, cela n’empêche pas la présence de tâches de ci, de là après quelques heures d’utilisation mais rien d’insurmontable à nettoyer. A voir sa tenue dans le temps…

On retrourve donc avec plaisir l’excellent châssis provenant de chez Arima, certainement une évolution du modèle W830-DA, qui a fait la réputation de l’Aurora m9700 et qui vous a déjà été présenté chez CowcotLand (cf. ce test). Certes lourd et plus déplaçable que réellement portable, il n’en reste pas moins un excellent châssis très agréable à utiliser une fois en place sur votre bureau.

Nous passerons donc le traditionnel petit tour du propriétaire pour nous intéresser à ce qui fait de cet Area-51 m9750 un objet unique : la plate forme qu’il embarque.

 

Page 2 – Comment ça marche ?