Alienware Area-51 M17x – Résultats synthétiques

Publié à 7:52 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Commençons donc cette série de résultats dans les benchs synthétiques avec 3DMark Vantage dans les 4 configurations proposées.

Alienware Area-51 m17x - 3DMark Vantage Performance Alienware Area-51 m17x - 3DMark Vantage High Alienware Area-51 m17x - 3DMark Vantage Extreme
3DMark Vantage

Globalement, les drivers 186.12 Beta apportent un léger coup de boost dès lors que le niveau de détails et la résolution augmentent. Ce n’est pas non plus énorme mais néanmoins présent.

Comparons ces résultats avec ceux que nous avions obtenu avec une autre solution bi-GPU, en l’occurrence l’Arima-W840DI équipé d’un Crossfire de Mobility Radeon HD 3870. Dans le mode Performance la solution SLI offre un gain de 48,46% tout de même. Se gain est de 37,56% en mode Extreme. Nous verrons plus tard ce que cela donne face à un Asus W90 équipé d’un Crossfire de Mobility Radeon HD 4870.

Passons à présent à PCMark Vantage qui nous donne une idée plus globale des performances de cet Area-51 M17x.

Alienware Area-51 m17x - PCMark Vantage
PCMark Vantage

Les drivers 186.12 Beta font légèrement chuter tous les résultats. Mais tout comme sous 3DMark Vantage, ce n’est vraiment pas énorme et n’empêche pas à cet Area-51 M17x d’être très réactif en usage courant.

Passons à présent aux différentes températures relevées pendant les phases de tests et au repos ainsi qu’aux nuisance sonores émises pour refroidir les différents composants aux fréquences d’origine. A noter que la température du laboratoire était de 21°C.

Alienware Area-51 m17x - Températures

Comme vous pouvez le constater, les températures restent tout à fait dans la moyenne avec une très bonne dissipation thermique au niveau du CPU qui possède pourtant une enveloppe thermique conséquente de 45W. Au niveau des disques durs, ces derniers étant montés en RAID 0, HW Monitor ne nous en indiquait pas les températures.

Au niveau des nuisances sonores, ici aussi c’est une très bonne surprise puisque pendant toutes les phases de tests le niveau sonore n’a pas été gênant. Cet Area-51 M17x est naturellement loin d’être silencieux mais les ventilateurs ne se font réellement entendre que lors de tests très gourmands comme un gros décodage vidéo exploitant uniquement le processeur par exemple. En utilisation courante hors jeux, c’est très agréable de ne pas avoir une turbine d’avion sous les doigts.

Passons à présents aux premiers résultats « In Game ».

Page 8 – Résultats « In Games » – 1ère partie