Alienware Area-51 M17x – Petit tour du propriétaire

Publié à 7:48 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Comme nous vous l’avions indiqué (cf. cette news), ce nouvel Area-51 M17x possède un design aux lignes encore plus avant-gardistes que son prédécesseur. Il n’est pas sans rappeler le casque de Dark Vador mais possède également quelques détails moins anguleux comme les côtés aux lignes plus arrondies que l’avant ou l’arrière.

Alienware Area-51 m17x

La gente féminine ayant bien souvent l’œil acéré sur le moindre petit détail, j’ai demandé l’avis de madame. Son avis a été immédiat et surtout sans appel : “Wouah ! Il est vraiment sublime et tout en étant purement masculin il a une petite touche féminine qui se mari très bien avec son côté Dark Vador. Magnifique.”

La qualité globale de la machine est tout simplement impressionnante et je n’ai noté aucun défaut sur la machine que nous avons reçu. Chaque élément est ajusté à la perfection, rien ne bouge ni ne s’enfonce à la moindre pression des doigts, bref que du bonheur.

Certains diront que cela est tout de même la moindre des choses pour une machine dont le tarif ne la réserve qu’à certaines bourses. Et bien oui, c’est tout à fait exact mais après les soucis rencontrés par les premières séries de l’Area-51 m15x et ce que proposent certains constructeurs, cela fait extrêmement plaisir à voir.

Découvrons à présent les différents côtés de cet Area-51 M17x.

Alienware Area-51 m17x - Côtés
Cliquez pour agrandir

L’image du haut est en fait l’arrière de l’Area-51 M17x. De ce côté là n’est présente que la prise d’alimentation. Le reste de ce côté est occupé par les grilles d’évacuation de l’air chaud.

L’image du milieu représente le côté droit de l’Area-51 M17x. Nous y trouvons de gauche à droite : l’emplacement ExpressCard, le lecteur de cartes mémoires, l’orifice du graveur de DVD, 2 prises USB, les différentes prises entrée / sortie audio (et une petite grille d’aération pour laisser un peu d’air frais rentrer.

L’image du bas représente le côté gauche de l’Area-51 M17x. Nous y trouvons de gauche à droite : l’orifice pour un verrou Kesington, une prise VGA, une prise HDMI, une prise DisplayPort, une prise réseau RJ45, 2 prises USB, une prise combo eSATA/USB avec fonction PowerShare USB et enfin le connecteur Firewire IEEE 1394a.

Alienware Area-51 m17x - Avant
cliquez pour agrandir

A l’avant, aucune prise de présente, juste deux orifices de part et d’autre. Ces deux orifices sont en fait les enceintes avant de cet Area-51 M17x. De plus cette partie s’illumine et la couleur sera laissée à votre choix par l’intermédiaire de l’outil AlienFX dont nous reparlerons.

Alienware Area-51 m17x - Dessous
Cliquez pour agrandir

Finissons avec la partie inférieur de cet Area-51 M17x. Nous y trouvons en bas la batterie avec son témoin de niveau, juste au dessus se trouve la plaque personnalisée et enfin encore au dessus, les différents orifices d’aération. La plus grosse partie noire située au dessus de la batterie fait également office de trappe d’accès à différents composants. Ces composants ne sont pas nombreux puisque nous n’y trouvons que les modules de mémoires ainsi que les deux emplacements pour les unités de stockage.

Alienware Area-51 m17x - Les entrailles
Cliquez pour agrandir

Comble du raffinement, les différentes vis de fermeture des différentes trappes sont maintenues en place par une petite rondelle demi-lune. Le truc tout bête mais tellement pratique que l’on se demande bien pourquoi on ne voit pas cela plus souvent et qui démontre bien la volonté d’Alienware de faire attention au moindre petit détail sur cet Area-51 M17x.


Cliquez pour agrandir

Pour le reste des composants comme le processeur ou les cartes graphiques, l’opération pour y accéder nécessite le démontage quasi complet de la machine. Opération que nous ne réaliserons naturellement pas avec une machine qui nous est prêtée mais que vous pourrez réaliser en parcourant le document du support technique (ICI).

Ouvrons à présent le capot de l’écran pour découvrir ce dernier ainsi que le clavier.

Page 3 – Petit tour du propriétaire (suite)