Alienware Area-51 M17x – Overclocking GPU

Publié à 7:52 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Après l’overclocking du processeur, intéressons nous cette fois aux possibilités d’overclocking offertes par cet Area-51 M17x au niveau des deux cartes graphiques GeForce GTX 280M.

Pour accéder à ces options, il vous faudra au préalable installer le petit outil nVIDIA System Tool. La dernière version en date est la v6.05 disponible sur cette page. Une fois installé, vous aurez accès dans le panneau de configuration nVIDIA à un petit menu intitulé « Réglages des périphériques ». Ce dernier offre la possibilité de régler bon nombre de paramètres du CPU, de la carte mère, de la mémoire et du GPU.

Alienware Area-51 m17x - nVIDIA Systeme Tool - CPU Alienware Area-51 m17x - nVIDIA Systeme Tool - Carte mère
nVIDIA System Tool – Réglages CPU et carte mère

Alienware Area-51 m17x - nVIDIA Systeme Tool - Mémoire Alienware Area-51 m17x - nVIDIA Systeme Tool - GPU
nVIDIA System Tool – Réglages mémoire et GPU

C’est donc au niveau des réglages du GPU que nous allons à présent nous arrêter un moment pour voir ce que ce couple de GeForce GTX 280M offrent en terme d’overclocking.

Comme vous pouvez le constater, vous aurez accès aux différentes fréquences de fonctionnement des 3 GPU qu’intègre cet Area-51 M17x : la GeForce 9400M intégrée au chipset et les 2 GeForce GTX 280M. Faites donc bien attention de sélectionner la bonne puce graphique à overclocker.

Pour rappel, La GeForce GTX 280M possède une puce gravée en 55nm possédant 128 unité de calculs et une interface mémoire de 256 bits. Son TDP est de 75W et ses fréquences d’origine sont de 583MHz pour le core, de 950MHz pour la mémoire GDDR3 et de 1450MHz pour les shaders. Les fréquences d’origine de la GeForce 9400M sont quant à elles de 450MHz pour le core et de 1100MHz pour les shaders.

GPUZ - GeForce 9400M GPUZ - GeForce GTX 280M
GeForce 9400M et GeForce GTX 280M

Nous ne toucherons pas aux fréquences de la puce intégrée GeForce 9400M pour nous focaliser sur celles des GeForce GTX 280M. Chaque augmentation de fréquence sera contrôlée en lançant un test graphique DirectX 10 tiré de l’outil Performance Test v7 et par un traditionnel 3DMark06.

Je vous passe les différentes séries de fréquences pour arriver directement aux fréquences maximales que nous avons pu obtenir sur les deux cartes graphiques GeForce GTX 280M.

Alienware Area-51 m17x - GPU overclocké Alienware Area-51 m17x - GPU overclocké (GPUZ)

Nous avons donc pu atteindre la fréquence de 700MHz pour le core (soit un gain de 20% environ), de 1100 pour la mémoire (soit un gain de 15% environ) et de 1550MHz pour les shaders (soit un gain de 7% environ).

Comme vous pouvez le constater, l’overclocking de cette GeForce GTX 280M n’est pas vraiment intéressant et les gains ne valent pas vraiment le coup de se lancer dans une telle manipulation. En fait les fréquences maximale sont très vite atteintes et plusieurs jeux plantent dès le lancement alors que d’autres tournent au ralenti.

Voyons tout de même ce que cela donne dans 2 benchs : The Last Remnant et Resident Evil 5 en 1920 x 1200, résolution la plus gourmande. Le résultats « SLI GTX 280M » sont aux fréquences d’origine alors que les résultats « SLI GTX 280M OC » sont aux fréquences maximale que nous avons pu atteindre de façon stable.

Alienware Area-51 m17x - Overclocking GPU

Comme je vous l’indiquait, les gains ne sont vraiment pas énormes et The Last Remnant à plusieurs fois planté avant de bien vouloir faire un test complet et m’indiquer un résultat.

Devant de tels résultats, nous avons contacter nVIDIA afin de savoir le pourquoi du comment sur une telle carte graphique il n’est pas possible de monter un peu plus mais surtout d’avoir un gain plus important. Au moment d’écrire ces lignes, nous n’avons malheureusement toujours pas de réponse à vous fournir.

Voyons voir ce que donnent les températures.

Alienware Area-51 m17x - Températures overclocking GPU

Les températures sont par contre très bien maintenues à des valeurs proches de celles que nous avons obtenu lors des différents tests. Par contre les ventilateurs tournent presque constamment au maximum, ce qui est loin d’être agréable.

Espérons simplement qu’une version gravée en 40nm verra le jour, ce qui permettrait de pouvoir monter un peu plus les différentes fréquences.

Voyons à présent le protocole de tests divers et variés que nous avons fait subir à cet Area-51 M17x.

Page 6 – Protocole de tests