Test membre : Acer Predator Helios 300

Test Acer Helios 300
Encore un membre qui met la main à la pâte thermique. Snipconker nous offre ce retour sur l’Acer Predator Helios 300, core i5-7300HQ et GTX 1060 au programme.

Pour les impatients ou les titilleurs il y a le topic de Thalack qui renvoie sur notebookcheck et leur revue de presse qui sera certainement plus précise que la mienne :
Revue de presse : Acer Predator Helios 300

1 Configuration :

Type de processeur :
Intel Core i5-7300HQ
Support d’enregistrement :
Disque dur
Type de stockage :
Disque dur 1 To à 5400 tours
Capacité SSD (Go) :
128
Lecteur carte mémoire intégré :
SD
Capacité de la mémoire vive (Go) :
8
Nombre de slots disponibles :
1
Écran
17,3 mate non tactile
Carte graphique :
NVIDIA GeForce GTX 1060 avec 6Go DDR 5
Réseau LAN :
Gigabit Ethernet (10/100/1000 Mbt/s)
Réseau sans fil :
Réseau sans fil Wi-Fi IEEE 802.11ac
Bluetooth :
Bluetooth 4.0
Type de clavier :
Clavier rétroéclairé AZERTY chicklet + pavé numérique
Résolution maximale :
1920 x 1080
Port USB 3.1 Type-C :
1
Nombre de ports USB 2.0 :
2
Nombre de ports USB 3.0 :
1
Sortie HDMI :
Sortie HDMI
Système d’exploitation :
Windows 10
Dimensions :
29mm x 432.32mm x 289.91mm
Poids (kg) :
3
Donc on retrouve un couple I5-7300HQ (soudé donc) et une 1060 6Go +128Go de SSB en M.2 compatible MVne. 

Raisons de l’achat :

Le premier et le plus important des points qui blesse c’est le budget, limité à  1000€‚ et pas plus, chercher un P4G moyen qui soit un minimum futureproof limite forcement les choses : A ce prix on retrouve beaucoup de MSI GE/GP, HP Omen, Acer Nitro ou VN7.
Le deuxième point : absolument un 17 pouces, ce qui restreint tout ça à trop peu de choix (ou aide ça dépend du point de vue), donc on a du GE72, HP Omen 17, Acer Helios 300, Gigabyte Sabre 17 avec beaucoup de chance.
Le troisième point : avoir un couple CPU/GPU assez équilibré et surtout orienté gaming (et pas de MMO je ne suis pas friand de ces jeux-là ) donc la meilleure des solutions semble être i5/1060, mais encore faut-il trouver un P4G qui réunisse tout ça, car on trouve bien des i5/1050ti voire i7/1050ti ou I5/1060 3Go. Je ne retouche que très peu mes photos et j’ai le temps donc l’Hyperthreading ne m’est pas indispensable.
Dernier point (accessoire) : Changer mon G750JW qui marche toujours comme une horloge, mais dont la 765M se montre bien limite maintenant (ma femme va le récupérer ce n’est pas perdu pour tout le monde).

Photos comparatives G750/ Acer et premières impressions

Le constat est là… On dirait presque un ultraportable en comparaison du G750. Cependant il est plus large, mais bien moins épais (1 cm de différence au point le plus haut). La conception est différente notamment pour l’écran dont les charnières sont au bout du châssis contrairement au G750. La finesse demande des sacrifices : le lecteur DVD passe à la trappe (pour moi aucun souci, je m’en sers une fois tous les 36 du mois). 
Un truc un peu bête le lecteur de carte n’est pas classique. Du coup, la carte SD reste à moitié sortie du PC lors de sa lecture. Il faudra faire attention à ne pas l’accrocher.
Point négatif : Acer a fait le radin : il n’y a qu’un seul USB 3.0 et 2 USB 2.0, mon g750 a que des USB 3.0. Cela ne me gêne pas outre mesure, mais pour quelqu’un qui greffe un disque dur externe ça complique les choses pour le reste. 
Autre point négatif : le plastique soft touch est une vraie merde à nettoyer, le châssis garde les traces de doigts comme c’est pas possible et vu que je suis maniaque ça m’énerve et pas qu’un peu. Cela se transforme en avantage quand on veut relever les empreintes suspectes sur son précieux ceci dit. 

Le clavier :

Rétroéclairé en rouge avec un seul niveau de variation (soit c’est éclairé soit pas), il me fait penser à celui du G53, un peu renfoncé dans le châssis. La frappe est fluide, le clavier répond bien et il ne s’affaisse pas en son centre (contrairement au G750). Petite touche sympa : le bouton Power est intégré au clavier (en haut à droite). Cela évitera d’avoir une excroissance (le bouton Power ayant cassé sur mon G750 j’ai dû entièrement le démonter pour accéder au bouton et le réparer). 
Point négatif, la partie clavier numérique est pour moi trop rapprochée et j’appuie parfois sur les chiffres au lieu de la touche entrée. Un coup de main à prendre, je pense…
Le touchpad marche bien et répond bien, les clics gauche/droite sont intégrés au touchpad et à chaque fois que je veux cliquer ça me décale la souris, un coup de main à prendre…

L’écran

Je n’ai pas de sonde, mais la colorimétrie me semble nettement meilleure que celui du G750, au point que j’ai l’impression qu’il y a un filtre grain gris (comme dans Silent Hill 2) sur ce dernier. Les noirs sont profonds et le contraste me convient. 

Benchmarks

Acer cherche à se faire une place dans les P4G et cela ce voit un peu, le logiciel Predator sense permet une visualisation rapide des composants (ventilos et leur réglage, température CPU/GPU et même overclock automatique du GPU) . 
Logiciel Predator Sense
Point important, ce logiciel permet de gérer facilement les ventilateurs, overclock GPU et monitoring léger CPU/GPU (sur ce point MSI afterburner fait bien mieux).
Très graphique et facile à prendre en mai,n on peut gérer suivant sa volonté : 
  • La ventilation (auto/max/perso)
  • OC de la 1060 (normal/léger/max) je n’ai pas tenté l’OC, mais j’ai remarqué qu’en normal la 1060 monte déjà à 1847MHz soit 40MHz de plus que le boost nvidia normal”

La ventilation : 

Voilà le sujet qui blesse, autant vous rassurer c’est plutôt bon je m’explique. Grâce à Optimus et une bonne gestion de la température du proco les ventilateurs sont souvent à l’arrêt en IDLE ou surf léger. Le 1er palier (environ 2000t/min) se permet même d’être moins audible que mon g750 pourtant très bon dans ce domaine. 
In game, cela se gâte un peu (il faut bien que la finesse se ressente un jour), pour rester aux alentours de 70° ça souffle forcement, mais on est loin de l’avion au décollage. 
Par exemple sous Witcher 3 on est à 44dB donc à 2 dB du G750 sur le même jeu. Cela fait peu de différence, mais le bruit est bien plus aigu et là où on a un souffle rauque et profond sur le G750 ici on a plus de vocalises. C’est comme comparer un bon vieux flat 6 et un V8 italien, on se rassure à 2m du pot d’échappement on l’entend beaucoup moins. 
On connaît le hard, mais je vais voir si le tout marche bien ensemble et à quelles températures surtout (d’après NBcheck ça chauffe, pour d’autres pas tant que ça) en tout cas tous s’accordent à  dire qu’Acer n’aide pas pour l’accès des composants (il faut tomber 16 vis pour enlever toute la base du pc, mais c’est moins pire que sur le G750 alors bon je relativise)

Résultats

Le Acer a un hardware bien plus équilibré que feu mon G750JW, pour la ventilation l’ajout d’un noteboock cooler (un Zalman) me permet de descendre au-dessous des 70° sur CPU et GPU et évite aux ventilos de monter en intensité. Je pense qu’avec une meilleure pâte thermique on devrait encore gagner quelques degrés, ce qui en ferait un P4G relativement frais et silencieux. (Si des membres de P4G veulent mettre les mains dans le cambouis pas de soucis, moi je ne me sens pas de faire un repast tout de suite). Si vous avez des volontés sur des benchs de jeux pas de soucis (si je les possède), en revanche pas de Furmark ou Prime 95, car à  part casser le pc je ne vois pas l’intérêt cela ne reflète pas l’utilisation réelle du P4G)

5 : Conclusion

Il faut se rappeler la limite du budget de 1000€, je suis comme tout le monde je pourrais je prendrais un p4g avec une 1080 et un 7820HK. Ma femme gérant le budget elle aurait vu un débit plus important je serais en train de dormir dehors 😉
Bref c’est un achat bien heureux surtout à moins de 1000€, alors oui il va falloir faire quelques sacrifices, la batterie de 49Wh permet de tenir 3h30 en bureautique (Wi-Fi activé, luminosité 60%, clavier éclairé) donc il ne faudra pas trop s’éloigner d’une prise de courant; mais en dehors de tout ça on peut profiter quand on veut d’un bon P4G de milieu de gamme qui fait très bien le job sans gêner les voisins ou sa femme et c’est bien pour la paix des ménages. 
Il n’est pas trop lourd et s’intègre bien dans un sac à dos malgré sa taille, il ne fait pas trop Jacky tuning” malgré le gros logo Predator (les MSI de ces dernières années étaient largement pire, mais le top de la sobriété reste Clevo…)
Content de mon achat en tout cas et j’espère avoir aidé certains indécis 
A propos de Communaute 3 Articles

Le meilleur de la communauté de Portables4gamers.