Vous lisez actuellement
Test : Clevo W230ST avec dalle full HD
4

Test : Clevo W230ST avec dalle full HD

par Thalack12 août 2013

C’est autour du Clevo W230ST de passer à la moulinette. Au programme de ce 13’3 pouces gamers : I7 4700QM, GTX 765M et dalle full HD.

Présentation

Nous allons commencer par faire un peu plus amplement connaissance. Le W230ST est le petit dernier de chez Clevo et affiche de belles ambitions : offrir au joueur une machine performante mais aussi compacte et légère.

Pas de fioriture

Pas de fioriture

Ce W230ST a été commandé chez Anyware, à savoir le boîtier, le processeur et la dalle full hd. A la réception, pas de fioriture. Le PC est correctement emballé, on trouve outre la machine un vague mode d’emploi et un CD de drivers.

IMG_2747

 

 

epaisseur

Côté mensurations, c’est plutôt pas mal : 330 x 227 x 31 mm. Soit 3 centimètres d’épaisseurs pour 2 kg, y compris les disques et la batterie. Le châssis est bien équilibré, ce qui accentue l’impression de légèreté. Niveau connectique, l’essentiel y est : deux connecteurs vidéo (HDMI, Micro-DisplayPort & DisplayPort), quatre connecteurs USB : 3x 3.0 et 1x 2.0 compatible aussi USB 1.0. Côté son, on retrouve 3 connecteurs Audio : Mic / Line Out / SPDIF compatible 7.1.

 

Premier contact

Le premier contact a été très physique. Le PC ayant été commandé sans disque dur ni ram, il a fallu commencer par ouvrir la bête.

Clevo W230 ST

 

L’opération a été rapide: il y a exactement trois vis à retirer pour aller au capot. Oui, trois vis. Le temps de clipser le disque dur en Msata, les deux barettes et un 2″5. Les fixations sont fournies pour les disques.

Les entrailles du W230ST

On passe à l’installation. Je sors mon vieux lecteur usb, j’insère Windows 7 64 et c’est parti. L’installation se passe sans problème. Jusqu’à l’insertion du CD de pilotes.
IMG_2755

 

Et là c’est le drame. Le disque démarre. « Votre système n’est pas compatible ». Le CD est prévu pour Windows 8. En installant les pilotes à la main, ça passe. La plupart ont des versions Win7 sur la galette. Sauf à mon avis le plus important, l’Intel N135 qui commande le réseau. Me voilà donc bloqué sans réseau. Après avoir téléchargé sur une autre machine les précieux pilotes, tout roule enfin. Rien de bien méchant, mais il vaut mieux ne pas rechigner à bidouiller.

Une fois tout installé, on a là une très bonne machine.

Le clavier : de type chiclet. Les touches sont assez espacées. Certains les trouveront peut-être un peu bruyante.  Le clavier est bien fini et rétroéclairé. Du tout bon

clavier-w230ST

Le touchpad : Pas de Rétroéclairage mais la surface de glisse est très bonne et réactive. Je trouve le clic droit/gauche un peu dur comparé au clavier.

L’écran : Ecran mat Led anti-reflet.en 1920×1080. C’est une excellente surprise. Les couleurs sont belles, les noirs profonds. Il offre un bon angle de vision et est très bon même en extérieur.

 

Le son : Et là c’est le drame. Les haut-parleurs ne sont vraiment pas terrible. Le son est brouillon et le rendu est très métallique pour les aigus. Surtout, installez bien tous les pilotes audio, y compris les Soundblaster Cinema. Le rendu est amélioré mais pas de miracle. Préférez le casque ou une petite paire d’enceinte si vous vous déplacez.

 

Benchmarks

Tests réalisés avec les pilotes d’origine de Clevo (311.54), les pilotes officiels Nvidia ne trouvent pas la carte. Je pourrais bidouiller mais je veux donne un aperçu du W230ST sorti du carton.

 

3D mark vantage Clevo W230ST

3D mark vantage Clevo W230ST
3Dmark11 Clevo W230ST

3Dmark11 Clevo W230ST

 

Petits benchs sur Bioschock Infinite dans les trois résolutions disponibles pour  le W230ST

DX11 High 1366X768 – Min IPs : 10.39 Moyenne : 81.74 Max : 169.35.
DX11 High 1600×900 – Min IPs : 8.10 Moyenne : 65.72 Max : 129.79.
DX11 High 1920×1080 – Min IPs : 10.29 Moyenne : 55.05 Max : 73.68

DX11 Very High 1366X768 – Min IPs : 8.12 Moyenne : 47.88 Max : 75.43.
DX11 Very High 1600×900 – Min IPs : 10.63 Moyenne : 37.52 Max : 58.74
DX11 Very High 1920×1080 – Min IPs : 6.64 Moyenne : 28.23 Max : 44.54

 

J’ai une baisse bizarre à un seul endroit du bench. Pas normal de descendre à moins de 12 ips quand la moyenne est de plus de 60. Pas normal non plus que le framerate chute plus quand la résolution descend. Je pencherai sur le driver foireux, d’autant que je n’ai pas constaté de ralentissement in-game. On est dans la norme de ce qu’annonce Nvidia pour sa 765M : les jeux passent sans problème en high.

 

Les températures

La question des températures mérite un traitement à part. L’air chaud est expulsé par le dessous de la machine et est très sensible à la surface sur laquelle vous jouez. Le protocole est le suivant : 3Dmark, 3DmarkVintage et une heure de Furmark pour stresser la carte graphique.

Test n°1 : table avec nappe en tulle

HWM clevo W230ST après bench

HWM clevo W230ST après bench

Test n°2 posé sur les genoux

J’ai fait extrêmement attention à ne pas boucher les aération, ni la latérale ni celle d’en-dessous. Mes bijoux de famille ont évité le barbecue : j’ai gagné la bagatelle de 16° pour le CPU et 14° pour la GTX 765M.

T° du W230ST posé sur les genoux

T° du W230ST posé sur les genoux

 

Test n°3 : sur un notebook cooler éteint (sans ventilation)

t-furmark

On a des températures intermédiaires, avec 85° pour le CPU et 79° pour le GPU. On a la les températures dans des conditions normales. Après une semaine d’utilisation, je suis toujours dans ces températures.

La ventilation du W230ST est efficace, à partir du moment où on s’assure qu’elle peut tirer son plein potentiel. Je ferais sans doute par principe un repast (changement de pâte thermique, rad sur le CPU…) et j’hésite à mettre des patins plus épais pour surélever un peu plus le PC. Trois remarques : même que le W230ST atteint des t° élevées, le châssis et le clavier sont à peine tiède. Certains regretteront que le plastique soit moins classe qu’un beau châssis en alu. Côté dissipation thermique, le choix me paraît justifié. La température ne met que quelques secondes à redevenir normale. Sur les jeux que j’ai pu tester (Bioshock Infinite, Dishonored et Borderlands 2), les températures sont inférieures de 5 à 10° à celles constatées lors des test.

 

Autonomie

Le W230ST dépasse les 3 heures en bureautique, wifi allumé et luminosité moyenne. Environs 1h30 en jeux sur batterie.

 

Conclusion

Pour ma part, j’y colle un 4,5/5. Tout simplement parce qu’il fait le boulot pour lequel il a été conçu. Le W230ST, comme les autres P4G ultrafins, doit être considéré pour ce qu’il est : une solution d’appoint, idéale en complément d’une tour. Par contre la qualité sonore de l’engin lui coûte son demi-point. Comparé à la concurrence, c’est innacceptable.

Si vous voulez un PC principal pour jouer à fond à tous vos jeux pendant des heures, oubliez-le. Ce n’est pas sa vocation. Vous voulez une machine d’appoint sympa, légère (3 cmd’épaisseur et moins de 2kg) et joueuse pour les déplacements, les week-ends ou les vacances, je dis bingo. Il est confortable, la frappe est bonne et l’écran excellent. Les performances sont satisfaisantes pour une GTX 765M et la chauffe n’est finalement pas un gros problème pour un si petit PC.

On peut regretter quelques soucis de jeunesse, comme les pilotes pour la GTX 765M qui ont dû retard en raison d’une incompatibilité avec le chipset Intel. Sous Windows 7, il faut également batailler un peu pour avoir les bons pilotes sous Windows 7. Des problèmes qui ne se posent pas avec un système d’exploitation pré-installé et qui se résolvent facilement grâce à P4G et un peu de patience.

 

← Commentaires Anciens

Vous devez Se connecter poster un commentaire