Steam Controller : la Révolution ?

Publié à 2:28 par - Dans Tests - Pas de réactions.

Ce 10 novembre 2015 marquait l’arrivée officielle en France du « Steam Controller ». ! La promesse de Valve: vous permettre de profiter aux jeux habituellement réservés au clavier et à la souris dans le confort de votre canapé grâce à un contrôleur dédié.! Promesse tenue ? Compte-rendu de deux semaines d’utilisation. Testé réalisé par Jahz avec une version commerciale payée avec ses petits sous.

La manette de Valve est livrée dans un package comprenant:
– Manette
– 2 Piles AA venant se loger de chaque côté de la manette
– Dongle sans fil
– Un câble USB servant à effectuer les mises à jour firmware de la manette.

DSC00135

Passé la déception due à l’absence d’une batterie rechargeable (Valve annonçant tout de même 80 heures d’autonomie avec 2 piles AA), la première prise en main de la manette s’avère déroutante. S’apparentant beaucoup à la manette Xbox 360 de Microsoft de part sa forme et son poids, le Steam Controller est tout de même légèrement plus large, et la position peu conventionnelle de son joystick cliquable et des 4 boutons classiques offre une sensation désagréable d’effort pour les atteindre aux mains les plus petites.
Il s’agit en réalité d’un parti pris puisque Valve mise tout sur les fonctionnalités et la précision de ses 2 touchpads cliquables avec « Haptic Feedback » (sur lesquels nous reviendrons plus tard) couplés aux boutons et gachettes traditionnels sur la partie supérieure auxquels viennent s’ajouter deux palettes arrières. Pour le reste, on notera la présence de boutons « Start » et « Select » ainsi que du bouton « Steam » central s’illuminant lorsque la manette est allumée.
Afin de rendre sa manette la plus compatible possible avec les jeux normalement jouables uniquement avec clavier et souris, mais aussi avec les jeux se jouant à la manette, Valve à rendu le Steam Controller paramétrable jusque dans les moindre recoins.

ControllerConfig1
ControllerConfig2
ControllerConfig3

Ces captures d’écrans ne sont qu’un échantillon de la pléthore de paramètres à votre disposition pour rendre l’expérience la plus agréable possible.
Le revers de la médaille, c’est bien entendu la pénibilité de ce travail de configuration. Heureusement pour nous, Valve offre la possibilité de changer directement les paramètres en jeu
via le Steam Overlay, et compte sur les studios et la communauté pour mettre à disposition des configurations optimales pour chaque jeu.

CommunityConfigs

Une fois en jeu, le premier contact avec les touchpads s’avère bruyant. En effet, le fameux « Haptic Feedback », bien qu’apportant une aide certaine à la précision, rempli sa tâche avec un ronron
assez bruyant pour agaçer votre femme lisant un livre sur le canapé à vos côtés.
La précision offerte par les trackpad est toute relative aux réglages en place ainsi qu’au jeu sur
lequel elle est utilisée.
Ce qui transparait de mes nombreux test, c’est que le Steam Controller brille dans les jeux de stratégie et de gestion. Offrant une précision exemplaire, il ouvre enfin la porte de votre salon à cette catégorie de jeu jusqu’alors cantonné au PC. La présence d’un clavier peut en revanche s’avérer nécessaire pour les jeux utilisant de nombreux raccourcis.
Le constat est un peu amer pour ce qui est du FPS, en effet malgré une précision accrue par rapport au joystick, la prise en main est très difficile et très dépendante des réglages de sensibilité, d’accélération et de correction d’alignement des pads.
Sur Fallout 4 par exemple, il n’est pas rare de perdre tout ses moyens lors du passage en combat rapproché, où de simples actions nécessitant de la rapidité comme se retourner pour courir et prendre la distance s’avérerons difficiles.
Alors bien sûr, Valve a pensé à tout niveau réglages: sensibilité, et accélération lors des mouvements rapides sont au rendez-vous bien sur, mais aussi une correction d’alignement pour compenser le mouvement naturel du pouce. Ainsi, si lors d’un mouvement horizontal, votre pouce à tendance à dessiner une courbe vers le haut, vous pourrez compenser cette courbe afin de garder un mouvement parfaitement horizontal de la caméra.
Pour les joueurs habitués au FPS à la manette traditionnelle, la frustration sera également de mise, non seulement à cause de l’expérience différente qu’offre le trackpad dans le contrôle de la
caméra, mais également à cause de la position des boutons ABXY qui bien souvent pousse à l’erreur lors des premières heures de jeu.
Il convient cependant de relativiser: des années d’utilisation du format de manette traditionnel ne peuvent s’oublier en quelques jours seulement, et la valeur ajoutée du Steam Controller justifie
amplement l’achat pour qui aimerais profiter de son catalogue Steam sur sa TV. En deux semaines, les frustrations des premiers jours commencent à s’estomper.

Le futur est en marche.!
TL;DR

Les Plus
– Précision supérieure aux joysticks en jeu!
– Entièrement paramétrable!
– Palettes arrières!
– Excellente intégration Big Picture!
– Qualité de fabrication

Les Moins!
– Fonctionne à piles!
– Bruit de l’Haptic Feedback!
– Première prise en main difficile!
– Précision encore à la traine par rapport à la souris.

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire