SSD Intel X25-E avec un E pour Extreme

Nous vous proposons aujourd’hui un rapide petit test d’un SSD provenant de chez Intel, le X25-E. Ce modèle est doté de puces SLC (Single Level Cell) pour une capacité de 32Go. Sans lever le suspense sur les résultats, le moindre que l’on puisse dire est qu’il fait fort.

Premier SSD que nous avons le plaisir d’avoir entre les mains, nous nous devions d’avoir d’autres SSD afin de pouvoir comparer les résultats. Pas facile à obtenir, nous avons tout de même pût nous procurer deux autres modèles provenant de chez Transcend. Le premier est un modèle de 32Go équipé de puces MLC (TS32GSSD25S-M) tandis que l’autre de la même capacité était équipé de puces SLC (TS32GSSD25S-S) tout comme l’est le modèle Intel X25-E (SSDSA2SH032G101).

Vous pouvez retrouver toutes les caractéristiques techniques des modèles Transcend sur cette page et celles du modèle Intel X25-E sur cette page.

Ne vous attendez pas à une description des différents contrôleurs mémoires utilisés sur ces différents SSD, Matbe ayant fait un article très complet à ce sujet que je ne peux que vous encourager à lire (cf. cet article). Les deux modèles de chez Transcend utilisent un contrôleur mémoire provenant de chez JMicron (JMF602) alors que le modèle Intel X25-E possède pour sa part un contrôleur mémoire « maison » dont la particularité réside dans le fait de faire transiter les informations par 10 canaux contre 8 pour les autres contrôleurs mémoire.

Contrôleur mémoire SSD Intel
Cliquez pour agrandir

La plate-forme de tests utilisée pour ce petit comparatif est la même que nous avions utilisé pour les comparatif de disques durs mécaniques (cf. cette news) à savoir un barebone OCZ-Arima W840DI sous Windows Vista Ultimate 32bits SP1. Tout comme pour les disques durs mécaniques, les différents benchs utilisés sont le traditionnel PCMark05 dans le test disque dur, Crystal DiskMark et ATTO Disk Benchmark.

Commençons par les résultats sous PCMark05.

SSD sous PCMark05 - Chargement d'application SSD sous PCMark05 - Démarage Windows SSD sous PCMark05 - Ecriture

SSD sous PCMark05 - Utilisation générale SSD sous PCMark05 - Virus Scan
Cliquez pour agrandir

Autant lever le voile tout de suite, tous les résultats sont dans la même lignée à savoir une différence énorme entre les modèles Transcend et le modèle Intel. Passons tout de même à la suite avec Crystal DiskMark.

Crystal DiskMark - Sequential Read Crystal DiskMark - Sequential Write
Cliquez pour agrandir

Je vous avais prévenu. A noter les différents résultats des SSD Transcend qui nous permettent de voir les différences de comportement dans ce test. En effet, les puces SLC s’en sortent bien mieux en écriture qu’en lecture. Mais sinon le X25-E s’en sort plus bien que ce soit en écriture qu’en lecture.

Et pendant ce temps, qu’elle est l’occupation processeur ? Et bien la voilà, tirée du test HD-Tune qui, mis à part ce résultat, ne fait que confirmer les précédents.

HD-Tune - Utilisation CPU

Même si le résultat en lui même n’est pas monstrueux pour le X25-E, il est tout de même intéressant de constater que ce dernier sollicite beaucoup plus le processeur que les modèles Transcend, ce qui explique en partie les bonnes performances globales de ce X25-E.

Terminons ce petit test par ATTO Benchmark pour les valeurs de fichiers de 1K, 128K et enfin 1024K, le tout en écriture et en lecture.


Cliquez pour agrandir

Nous pourrions continuer ainsi bon nombre de benchmarks divers et variés, le résultat serait toujours le même : Intel X25-E fait mal, très mal. Inutile de dire que face à un disque dur mécanique, c’est encore pire.

Autant les SSD dans leur globalité sont performants mais semblent montrer des signes de fatigue lors de la phase d’écriture, autant ce SSD Intel X25-E se sent à l’aise quelque soit l’activité que vous lui demandez. Tout simplement impressionnant.

Tous ces tests, même s’ils restent représentatifs des preformances synthétiques d’un composant, ne sont pas forcement représentatifs d’une utilisation courante. Pour faire court, que ce soit les modèles Transcend ou le petit monstre d’Intel, l’utilisation d’un SSD comme unité de stockage est un réel bonheur. Peu de chauffe comparée à un disque dur mécanique, un silence sans comparaison (même si le grattement d’un disque dur mécanique est bien souvent étoufé par le bruit émis par le ou les ventilateurs), mais surtout un temps de lancement des différents jeux tout simplement bluffant.

Reste le point noir de ces unité de stockage prometteuses : le prix. Comptez 470€ environ pour le modèle Intel X25-E 32Go mais « seulement » 360€ environ pour le modèle Transcend équipé de puces SLC et 81€ environ pour le modèle équipé de puces MLC.

Nous continuerons à mettre à jour les différents résultats dès que nous auront entre les mains d’autres SSD.

Source : Portables4Gamers

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire