Roccat Tyon : innovation et allure

Publié à 6:15 par - Dans Périphériques et accessoires - Pas de réactions.

Roccat a annoncé à l’occasion du Computex sa nouvelle souris pour joueur, la Roccat Tyon.

Roccat est en recherche d’innovation ; c’est du moins ce que laisse penser sa nouvelle souris haut de gamme pour joueur. En effet, la Roccat Tyon se dote de fonctionnalités plutôt atypiques et que l’on a pas l’habitude de rencontrer ailleurs.

Une vidéo de présentation a été ajoutée par Roccat à sa page Google+

 

Globalement, ça ressemble à une souris joueur relativement classique : un clic gauche, un clic droit, une molette, plein de boutons programmables (16 pour être exact), la technologie Easy-Shift[+] propre à Roccat qui permet d’attribuer une seconde fonction à un bouton lorsque l’on appuie sur le bouton Easy Shift. Jusque là, rien de particulièrement extraordinaire, ou du moins rien que Roccat n’aie l’habitude de nous proposer.

 

 

La Tyon en noir

C’est sous le pouce que l’on trouve la plus grosse surprise de cette souris : il s’agit du Analog Thumb Paddle Xcelerator. Derrière cette appellation barbare se cache un bouton qui semble s’apparenter aux gâchettes de nos manettes de consoles. Il peut glisser vers le haut et le bas, de façon progressive. Ceci permet un contrôle inédit que Roccat exprime sur un jeu de simulation de vol.

Un autre bouton peu commun est aussi présent devant la molette : le 2-Way Fin Switch. Le procédé est similaire que pour le précédent : on peut le pousser à gauche ou à droite. Ce qui est moins surprenant, puisque l’on trouve régulièrement des molettes qui ont un clic latéral, qui ne sont cependant pas des boutons poussoirs progressifs. Néanmoins, ce clic latéral est rare sur les souris gamer… c’est donc un bon point pour cette Roccat Tyon.

Enfin, on trouve deux boutons sur chacun des clis gauche et droit de la souris, un peu à la manière de la Logitech G700. Sous le pouce se trouvent les classiques boutons avant-arrière et dex autres qui devraient être utiles aux joueurs de MMO.

 

La Tyon en blanc

 

 

L’allure de la souris est elle-même plutôt travaillée. Le design en biais doit selon Roccat assurer une prise plus naturelle de la souris. Ce qui devrait être renforcé par sa robe de plastique soft-touch plutôt sobre (ce que j’apprécie particulièrement !), du moins sur la version noire puisque le blanc semble lisse. Une ligne de couleur court autour de la base de la souris, et la molette est elle aussi éclairée.

Ces couleurs sont personnalisables, comme souvent chez Roccat, ou comme sur les Corsair RGB à venir. Une histoire de mode, sans doute, qui ne nous déplaît pas le moins du monde : il faut bien avouer que la Tyon en jette un max et que l’on attend impatiemment de l’avoir dans les mains pour faire tomber ses boutons bizarres sous nos gros doigts gras.

La Tyon devrait être disponible à la rentrée, en blanc ou noir, pour la somme plutôt élevée de 100€.

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire