Review du MSI GS60 3K edition.

Publié à 7:39 par - Dans Archives - 4 réactions.

C’est nos confrères germanophones de chez HardwareLuxx qui nous proposent aujourd’hui un tour de cette machine dotée d’un i7-4700HQ, d’une GTX 870M et d’un écran 3K! Mais comme l’Allemand n’est peut-être pas votre tasse de thé, P4G va vous aider!

Avant de commencer notre résumé/traduction, sachez que la version complète et plus précise de ce qui va suivre est disponible ici, mais en Allemand, évidemment.

 

Commençons donc par la configuration:

i7 4700HQ, NVIDIA GTX 870M et 16Go de RAM, voilà qui compose le coeur de la bête. Pour aller avec ça, un SLI de SSD est possible, avec un HDD en plus (SSD en mSATA, HDD en SATA mais format 2.5″), en l’occurrence pour le modèle testé, 2 x 128Go en SSD et 1To en HDD.

La connectique est assez chiche mais suffisante: 3 USB 3.0, 1 HDMI et 1 Display Port, le combo habituel de 2 jacks 3,5mm.

L’écran est une dalle IPS de 15,6″, d’une résolution de 2880×1620 pixels, non compatible 3D (probablement du 60Hz, sans confirmation), brillant, rétro-éclairé aux Leds.

Le clavier de 102 touches comporte un clavier numérique, ce qui n’est pas toujours le cas sur du 15 pouces.

Le bestiau est assez compact avec ses quelques 390 x 266 x 20mm pour 2kg.

Le prix annoncé est de circa 2000€, avec une garantie de deux ans.

 

Commençons avec l’écran, étant donné qu’il s’agit bien là de la particularité de ce P4G.

S’il est vrai qu’avec une telle résolution, aucun pixel n’est visible, un premier problème se fait vite ressentir: Windows n’est pas prévu pour une telle résolution, et les icônes sont bien trop petites.

Cependant, Windows 8.1 propose de nombreuses options d’échelle et il sera possible d’ajuster le tout afin de trouver son confort.

Les couleurs sont assez bonnes est grâce à la technologie IPS, si plusieurs personnes regardent l’écran avec des angles différents, les couleurs resteront fidèles.

La luminosité mesurée est de 321cd/m² au maximum et 302cd/m² en moyenne, un score tout à fait convenable pour travailler dans un environnement lumineux, et ce même avec la dalle brillante. Attention cependant, la lumière directe du soleil restera votre ennemie.

Le taux de contraste est également appréciable avec 1009:1.

L’écran reçoit comme appréciation générale, et je vais ici me permettre de citer textuellement : « un écran génial ». Si ce n’est pas assez clair…

Mais…et il y en a un gros: s’il est fin et puissant et doté d’un écran de première qualité, ce GS 60 à des gros problèmes de chauffe, entraînant des nuisances sonores importantes, mais également de clavier (ce point pourrait ne pas concerner le clavier AZERTY, rappelons que le clavier germanophone est un QWERTZ…).

Avec 4210 points dans Fire Srike (3D Mark, pour rappel un ASUS G750 doté d’une GTX 880M propose un joli 5535), on sent un joli potentiel… Il arrive a produire 19,67 FPS dans Metro 2033 en résolution native (3K) en settings High, ce qui n’est pas rien!!! Mais si les résultats en jeu sont plutôt bons, en général il sont très justes pour permettre de jouer directement en 3K, Hitman par exemple tourne a une trentaine de FPS de moyenne, acceptable pour jouer en solo, Metro ne serait pas jouable… au cas par cas donc. Remarquons que GRID 2 en high tournerait quand même à 93,54FPS!

Jusque là, rien de problématique, c’est puissant… oui, mais regardez donc cette image reprenant les températures prises sous la bête, affichées en Celcius:

Vous désirez vraiment avoir ce toaster sur vos genoux? Où même sur votre bureau?

71°C, la plus haute température mesurée, soyons clairs: brûlures assurées!

Et pourtant, la ventilation souffle fort, comme en attestent les 52dB produits par les ventilateurs, presque autant qu’une conversation a voix hauts…

Ces températures ont certes été relevées lors de tests assez lourds et le rédacteur souligne le fait qu’en usage plus classique il devrait moins chauffer, tout en signalant quand même qu’il resterait bien trop chaud, mais je me permettrai de faire la remarque suivante: il s’agit la d’un exemplaire neuf, n’ayant pas encore fait les frais de la poussière… s’il chauffe déjà autant en étant neuf, il ne faut pas s’attendre à moins après 6 mois d’utilisation, il risque même de chauffer plus encore!

Autre petit soucis, la consommation élevée, en partie due à l’écran qui consomme plus qu’un classique Full HD.

75 minutes en « usage classique » et 184 minutes en mode « liseuse » (luminosité minimum,…), c’est assez peu, on se demande si faire un Portable si transportable mais si peu autonome a vraiment un sens…

 

Quand au clavier, les remarques concernent son « layout », sa disposition, mais comme ils’agit d’un clavier Qwerty Allemand, je ne juge pas pertinent de le détailler, sachez juste que le ressenti du testeur est assez négatif pour ce clavier.

La conclusion générale est la suivante:

+++

-très plat et châssis de qualité

-un bon design

-des composantes gaming haut-de-gamme

-un écran magnifique

– – –

-beaucoup trop chaud

-bruyant

-un clavier catastrophique

 

Mitigé donc.

En cas de question sur ce test, si vous désirez des détails sur un point mais ne comprenez pas l’Allemand, n’hésitez pas à poser la question dans l’espace de commentaires ci-dessous, si nous avons la réponse, nous vous la donneront dès que possible!

4 Réactions

  1. Pensez-vous que l’écran 3k peut de manière indirecte être responsable de cette chauffe excessive? La version FHD me fait de l’oeil, même si j’hésite avec le GS70, un peu moins cher

    • L’écran 3K n’influence pas directement la chauffe… c’est l’agencement des composantes et leur puissance qui cause cette chauffe.

  2. Manque le « i » de Celcus et le clavier allemand n’est pas qwerty mais qwertZ.
    Sinon le pc en lui même, bah si ça chauffe comme ça c’est que l’ingénieur thermique est au rabais chez msi! Il devrait se limiter à une 850M voir 860M avec un proco 35w ou moins…J’imagine une partie d’une heure en plein été avec déjà 30° dans la pièce…

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire