Le MSI GT83 VR Titan prêt pour le Coffee Lake Intel Core i9-8950HK

MSI GT83 Titan VR et i9 -8590HK
Le PC portable gamer MSI Titan GT83 VR, fer de lance du constructeur taïwanais, s’offre une mise à jour en intégrant le Core i9–8950HK, avec un K comme overclocking. Afin de dompter le SLI de GTX 1080 qu’il embarque, MSI a jeté son dévolu sur la plus grosse puce mobile de  la dernière génération d’Intel : Coffee lake d’Intel : ! Un gros hexacore dont les spécificités ne sont pas disponibles pour le moment.

Pour rappel, le GT83 VR, descendant direct du GT80, est actuellement le seul châssis au format 18 pouces sur le marché mondial. Lancé il y a un peu plus de 3 ans, cet ambitieux projet poursuit son bonhomme de chemin. Les chiffres de vente sont confidentiels, il est donc difficile de conclure sur un éventuel succès commercial. Le fait est que le constructeur maintient son originale proposition pour 2018.

MSI Titan GT83 VR : machine de tous les excès

PC portable de tous les superlatifs, il est grand 458 x 339 x 42,3 / 69 mm, lourd environ 6 kg, puissant Core i9–8950HK / SLI GTX 1080 8Go / DDR4 2666 MHz et cher autour des 6000€.
Comme son nom l’indique, cette machine a pour vocation la VR et, plus largement, le gaming sans compromis. Sur ce sujet, la débauche de hardware utilisé ne laisse planer aucun doute. Cependant, la solution SLI n’est pas celle que l’on préconise sur P4G en raison de jeux qui n’en tirent pas toujours profit. Elle est, à juste titre, régulièrement pointée du doigt par les testeurs comme les utilisateurs. N’en déplaise aux constructeurs qui, sur le sujet, sont souvent avares de commentaires. Cela dit le SLI permet de poster des gros scores et de faire son petit effet sur les forums de bench.
Autre point discutable : il s’agit de l’écran qui reste le même que la génération précédente, à savoir une dalle IPS antireflet de 18,4 pouces (16 :9) disposant d’une énigmatique définition 1080p. Énigmatique, car avec de telles spécifications hardwares, il aurait été bienvenu que l’écran soit 4K. Notre hypothèse est qu’il est difficile pour MSI de s’approvisionner dans cette diagonale originale. Donc pour profiter de toute cette puissance, l’utilisateur devra passer par un ou des écrans externes.

Un refroidissement à la hauteur sur le MSI Titan GT83 VR

Parmi les points forts de ce châssis, il faut rappeler ses excellentes performances en termes de refroidissement. Appelé Cooler Boost Titan, il se compose de 2 ventilateurs 29 pales et un de 23 pales, de 15 caloducs raccordés à 3 gros dissipateurs thermiques qui font quasi toute la hauteur arrière du PC. C’est bruyant à pleine charge, mais efficace. Le constructeur ayant eu la bonne idée de laisser la main à l’utilisateur quant à sa stratégie de refroidissement (via le logiciel dédié), il est ainsi possible d’atténuer grandement ces nuisances sonores.
La transportabilité du GT83VR est effective, mais gangrenée par son poids de 6 kg et sa double alimentation pesant plus de 2 kg. Dernier point : le prix, environ 6 000€, une tarification imposante à l’image de la bête. Même si ce n’est plus vraiment une surprise, tant ces dernières années ont vu souffler un vent de déraison sur le secteur porteur des PC portables gamers (Predator 21X 10000€, Razer Blade pro 4999€, Asus GX800 7000 etc…). Une version, un poil moins onéreuse, sera disponible avec un SLI GTX 1070 et toujours le processeur i9-8950HK.
Ces projets, un peu fous, ont le mérite de tenter et d’essayer de stimuler un marché peu enclin à la prise de risque. Mais il faut rester lucide, ces PC transportables souffrent énormément de la comparaison avec les PC fixes de puissance équivalente. Certes, ils peuvent se substituer aisément, mais pour presque deux fois plus cher. Il n’y a pas de date de sortie, mais sa présence sur les roadmaps du deuxième trimestre 2018 laisse supposer une disponibilité avant cet été. Faut-il aussi en déduire que Nvidia ne sortira rien en GPU mobile en 2018 ?
A propos Nicolas Boutet 34 Articles
Amateur de gros PC portables, de foot et de boissons aux céréales. Plutôt bencheur que gamer !