Malgré la chauffe, le MSI GS70-65M21621 a réussi son régime

Publié à 6:12 par - Dans Portables - 5 réactions.
Le MSI GS70 a des airs de GE70 après un régime hypocalorique. Plus fin, plus léger c’est une bonne machine nomade. Il ne lui manque qu’une petite cure de stéroïdes.
Nous avons déjà présenté à plusieurs reprises du MSI GE70, en tant que principal rival du Razer Blade 17. Les avis étaient assez partagés, les uns ne jurant que par le Razer, les autres louant le MSI GS70 pour son accessibilité au grand public. Tout le monde ne peut peut pas commander son portable aux US. Ce coup-ci, on va s’intéresser à l’avis des Allemands de Notebookcheck.net.
Vue d'ensemble du MSI GS70

Vue d’ensemble du MSI GS70

Configuration
On rappelle la configuration du GS70 : MSI associe un  i7-4700HQ et une  GeForce GTX 765m  et 16Go de ram. Côté disques durs, on trouve deux SSD 128 Go mSATA en RAID0 pour le système. Pour le reste, le GS70 est toujours équipé d’un écran mat Full HD mate, un clavier chiclet rétro-éclairé pour un prix d’environ 1700 euros. Il est également bien équipé côté ports : Quatre ports USB 3.0, deux mini-DisplayPort, HDMI, audio 5.1, lecteur de carte et un port Ethernet Gbit. Les finitions sont bonnes et moins sensibles aux traces de doigts que les autres modèles de la marque. Le temps des goodies est par contre terminé. Pas de babiole ou de sacoche fournie pour ce prix.
Le clavier est signé Steelseries. Le testeur est déçu par le confort de frappe, avec des touches trop rapprochées. Bon point par contre pour le rétroéclairage. Le touchpad est bon, même si l’absence de bouton peut déranger au début. Par défaut, le contrôle au touchpad est un peu mou, surtout avec un écran full hd. Ecran qui affiche d’excellents résultats en terme de luminosité et un bon taux de contraste.
Performances générales
On passe au Saint-Graal du joueur : les performances. On se répète mais l’i7-4700HQ est un très bon processeur même si les Haswell ne sont pas révolutionnaires. Le raid 0 est également remarquable.
Dans les jeux, pas de miracle. Le GS70 n’a qu’une petite 765M et a du mal à l’exploiter. Malgré une option turboboost, le MSI est battu par l’Asus G750, équipé du même couple CPU/GPU surdes jeux comme Bioshock Infinite ou Metro Last Light. Il reste suffisant pour ces jeux en 1080p High. On rappelle que le GS70 est plus fin et plus léger et gagne haut la main sur la question de la mobilité.
Bruit et températures
Le GS70 paie son extrême finesse par le bruit et des températures élevées. Le GS 770 n’est jamais totalement silencieux avec 35db en idle et 49° en pleine charge. Côté thermostat, ce n’est pas joli non plus. Près de 100° pour le CPU et 94° pour le GPU. C’est chaud. En contre partie, le boîtier reste relativement tiède.
Autonomie
Un ordinateur portable de jeu avec ces dimensions est tentant pour une utilisation mobile. En mode d’économie d’énergie avec une luminosité minimum et le wifi désactivé, le GS70 atteint jusqu’à 6h13s . Pour utilisation multimédia, l’autonomie varie de 3h30 à 2 heures. En jeu, difficile de tenir plus d’une heure.
Conclusion
Notebook Check prévient les joueurs : Les performances 3D du GS70 est parfois un peu derrière la concurrence. C’est le prix à payer de son poids plume. Le châssis compense bien les températures élevées des composants. Le MSI GS70 offre malgré tout un bon rapport qualité/prix pour les joueurs nomades qui veulent un 17′ facile à transporter.

5 Réactions

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire