Les vieux démons de NVIDIA …

Après AMD qui renomme en douce ses Radeon HD 5870M en Radeon HD 6870M (en baissant la fréquence en passant), c’est au tour de NVIDIA de nous pondre le coup éculé, mais qui marche toujours aussi bien du « je prends le client pour une grosse buse et je pense bien à lui faire baisser son froc après l’avoir délesté de son oseille ». Du moins, c’est ce qui semble se confirmer avec la GeForce GTX 560M.

Vous vous rappelez surement de la série GeForce 9800M, puis de la série GeForce GT 200M: « des GPU plus beaux, plus … puissants, etc ». Tout ça était monté sur le fameux G92b qui reste encore probablement la gamme la plus utilisée sur les P4G. Certes on était dans le flouage éhonté et scandaleux du consommateur, mais au moins il y avait une contrepartie: NVIDIA faisait évoluer souplement sa puce de manière à activer plus d’unités ici, augmenter la fréquence là, etc. Au final, certains utilisateurs arrivaient à justifier ces fallacieuses appellations par un « alignement » avec ce qui existait sur desktop. Je n’ai jamais réellement trouvé ça ni juste ni cohérent, mais bref.


Ca n’a rien à voir, c’est pour faire rire un peu

Mais cette fois NVIDIA a juste décidé de nous prendre encore plus pour des andouilles et de se payer une bonne tranche de rigolade, avec leurs super-partenaires tels ASUS en l’occurence, avec le nouveau G74x.

Pensez donc, un nouveau GPU cadencé 100 MHz plus haut (fréquence que n’importe quelle 460M peut atteindre sans broncher, une mémoire cadencée à la même vitesse … sur un bus 128 bits. Bravo NVIDIA, si c’est vrai, vous vous surpassez en ce moment.

Alors que la GeForce GTX 485M aurait tout à fait justifié – dans une certaine mesure – l’appellation GeForce GTX 580M, cette GeForce GTX 560M est déjà annoncée comme une belle arnaque. Le souci, toujours le même, est que seuls les lecteurs informés ne tomberont pas dans le panneau. Les autres, ma foi, resteront niais et continueront d’engraisser des fabricants aux pratiques toujours plus douteuses.

Merci les verts.

Source: Hardware-Specs.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire