Les jeux 18+ auront droit au crédit d’impôt

Publié à 7:09 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Les studios français vont pouvoir respirer un peu plus. Les critères pour obtenir le crédit d’impôts jeux vidéo ont été assouplis.

L’Assemblée nationale a adopté  deux amendements révisant  le dispositif du crédit d’impôt jeu vidéo (CIJV).

Parmi les nouveaux bénéficiaires, on trouve dont les jeux classés PEGI 18. Il faut en effet noter que la classification des jeux est différente de celle du cinéma ou de la télévision. Dans ces deux domaines, le classement en 18+ concerne les oeuvres pornographiques ou d’une violence jugée insoutenable. Dans le cas du  jeu vidéo, le classement PEGI absorbe aussi les thématiques matures . Pour donner un exemple, des jeux comme Assasisn’s Creed ou Bioshock Infinite rentre dans cette catégorie. Un sous-amendement a été déposé par le rapporteur Christian Eckert. Ce dernier a demandé, et obtenu, que le CIJV ne concerne pasles jeux « de très grande violence » .

 

Bioshock Infinite aurait été trop mature pour bénéficié du crédit d'impôt (et pas assez français)

Bioshock Infinite aurait été trop mature pour bénéficié du crédit d’impôt (et pas assez français)

Un second amendement a enfin été adopté. Il abaisse le seuil d’admissibilité des projets. Le budget consacré doit désormais être au minimum de 100 000 euros, contre 150000 précédemment. Une bonne nouvelle pour les studios français qui s’illustre plus particulièrement sur des jeux à petits budgets, notamment les jeux mobiles, web, ou téléchargeable. A noter que le rapporteur de la commission a émis un avis défavorable. Il indique que « le coût de la mesure n’est pas évalué ».

Avant d’être opérationnels, les amendement devront adoptés par le Sénat et , en cas de refus, ils feraient un retour à l’Assemblée. L’an passé, sept jeux seulement avaient pu être aidés.

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire