Electronic art et son Battlefield 4 face à la justice américaine !

Publié à 12:54 par - Dans Entreprises - Pas de réactions.

C’est officiel, depuis vendredi, les déboires de Battlelfield 4 sur son mode multijoueurs engendrent la 2e « classe action » de l’histoire du jeu vidéo. La première concernant aussi la licence d’Electronic Arts…

Sale temps pour l’un des plus gros vendeurs de jeux vidéo de la planète. Son fer de lance s’embourbe dans un mode multi buggé. La colère des gamers grondent et a fini par prendre une tournure inédite.

 

i60G23HlWt4jq

Battlefield 4, sorti avec fracas le 31 octobre dernier, n’en finit pas d’accumuler les soucis techniques. Le mode multi souffre de nombreux bugs et cela quelque soit la plateforme. C’est fâcheux, très fâcheux même pour un titre qui a gagné sa réputation notamment sur son mode multijoueur.

L’attente était énorme sur ce dernier opus. Il semblerait qu’Elctronic Arts, malgré toute son énergie, ne parvienne pas à redresser le tir… . Les patchs se succèdent sans régler les problèmes ou ils en amènent d’autres. L’ampleur du phénomène est telle qu’aux États-Unis un groupe d’utilisateur du jeu a décidé de saisir la justice.

PS4_2Column_Power

Le cabinet Robbins Geller Rudman & Dowd LLP a donc déposé un recours en justice. Il vise eux uniquement la playstation4. Voilà une publicité qu’Electronique Art aurait préféré éviter.

C’est la deuxième fois ce mois-ci, puisque quelques jours auparavant, le cabinet Holzer Holzer & Fistel, LLC demandait eux aussi l’ouverture d’une enquête. Cette fois-ci, il est question de savoir si EA a cherché à tromper ses investisseurs en formulant des promesses de revenus peut-être surévalués. Il appartient à la justice de le démontrer.

battlefield-4_02A8000001516132

Nous n’allons pas nous apitoyer sur le sort de ce géant du jeu qui aura sûrement les moyens de se tirer de ce mauvais pas.  Nous sommes plutôt interpellés sur l’ampleur que pourrait prendre ce mouvement et son incidence sur les industriels. L’avenir nous dira si les conséquences de toute cette agitation sont favorables aux consommateurs gamers.

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire