Jeux PC : de moins en moins de boîtes vendues

Publié à 12:06 par - Dans Archives - Pas de réactions.

Les disques en plastique, c’est has-been. Surtout sur PC où les ventes de jeu en boîtes représente moins de 30% des achats de jeux physiques.

L’institut GfK la a réalisé une étiudele volume et le chiffre d’affaires des ventes de jeux vidéo sur support physique.
La première conclusion est une évidence : en 2012, tous les segments de marché connaissent un recul de leurs chiffres d’affaires : -15,1 % pour les jeux sur console de salon, -11,7 % pour les jeux sur PC et -8,4 % pour les jeux sur console portable. Les jeux pour console de salon perdent ainsi 1,2 point de part de marché et représentent 71,1 % des revenus du marché des jeux vidéo hors ligne.
Précisons que les volumes portent sur le nombre d’unités vendues (nombre de  » boîtes « ). Les coffrets contenant plusieurs jeux réunis dans le cadre d’une offre promotionnelle, appelés  » bundles « , ne sont pas pris en compte. Cette baisse intervient alors que le chiffre d’affaires du segment jeux vidéo augmente.  « Selon des estimations de l’IDATE, en France, le segment des jeux vidéo dématérialisés est estimé à 788,6 M€ en 2012. D’ici à 2016, il devrait représenter la moitié du marché des jeux vidéo. Parallèlement à la dématérialisation, les jeux deviennent de plus en plus nomades, grâce à l’utilisation de nouvelles plates-formes de lecture (ordiphone et tablettes tactiles), ainsi que de services de jeux à la demande (le cloud gaming)« , rappelle l’association française du jeu vidéo.

 

Eve online

On peut aimer le dématérialisé et les belles boîtes

« Avec 28,9 millions d’unités vendues, le marché de la vente de jeux vidéo physiques continue de baisser en 2012 (-15,5 % en volume par rapport à 2011) et ce plus fortement encore que l’année précédente (-9,2 %). Les jeux français restent plus touchés que les jeux d’origine étrangère, avec respectivement -22,3 % et -15,0 % en volume par rapport à 2011. Les jeux vidéo étrangers totalisent 93,2 % des volumes vendus en 2012 (+0,3 point), contre 6,8 % pour les jeux français. Le chiffre d’affaires du marché des logiciels de jeux vidéo physiques enregistre une diminution de 13,6 % à 1 101,0 M€ en 2012. Les revenus issus de la vente de jeux français reculent de 18,1 %, contre -13,3 % pour les jeux étrangers. La part de marché des jeux français diminue légèrement à 6,1 % (-0,4 point par rapport à 2011) » indique l’étude.

Parmi les observations intéressantes du rapport, on peut s’étonner d’une hausse du prix des jeux vendus en boîtes. « En 2012, le prix moyen d’un jeu vidéo vendu en  » boîte  » augmente de 2,3 % à 38,07 €. Il dépasse la barre des 38 € pour la première fois depuis 2008, porté par les prix élevés des jeux pour nouvelles consoles. Le prix moyen des jeux vidéo étrangers augmente de 2,0 % à 38,5 € tandis que celui des jeux français augmente de 5,4 % à 34,5 € entre 2011 et 2012. » Sur PC, la hausse est de 4,1% malgré le développement des sites de vente dématérialisés qui cassent les prix.

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire