Jeu en cloud, qu’est-ce que ça donne ?

Tout le monde ou presque aura déjà entendu parler de ce fameux clouding, cette techno que peine à imposer Google avec le flop de ses chromebooks. L’application dans le domaine du jeu pourrait être intéressante. État des lieux.

En ce moment, se tient le MWC (Mobile World Congress). C’est l’occasion d’y découvrir les dernières technologies mobiles, en particulier celle que présente NVIDIA, en offrant la possibilité d’exécuter un jeu très gourmand sur une tablette.

Vous l’aurez deviné, on ne fait pas tourner Crysis 2 sur un Tegra. Aussi, la tache est entièrement confiée à un PC qui envoie ensuite l’image affichée sur la tablette. L’intérêt est pour le moment plutôt anecdotique : étant donné que l’on utilise un PC pour envoyer à quelques mètres une image sur une tablette, autant utiliser un moniteur.

Bien évidemment, ce ne sont là que des prémices d’une technologie prometteuse : dans un monde toujours plus connecté, il n’est pas fantaisiste d’imaginer pouvoir relier bientôt sa tablette en LTE à internet puis à son PC afin d’exécuter des jeux gourmands. Outre la puissance de calcul considérable que cela apporte, celà permettra d’augmenter considérablement l’autonomie des périphériques de jeu mobiles, qui n’auront plus qu’une image à afficher en quelque sorte.

Bien évidemment, l’inconvénient de taille est et restera l’obligation d’avoir une connexion internet rapide et surtout sans faille, chose que ne promettent pas toujours les réseaux mobiles actuels. Le temps du GPRS et des connexions bas-débit étant déjà loin pour la plupart d’entre nous, gageons que cette technologie présentera de plus en plus d’intérêts.

Source : Clubic

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire