Jeu en cloud, qu’est-ce que ça donne ?

Publié à 9:38 par - Dans Archives - 17 réactions.

Tout le monde ou presque aura déjà entendu parler de ce fameux clouding, cette techno que peine à imposer Google avec le flop de ses chromebooks. L’application dans le domaine du jeu pourrait être intéressante. État des lieux.

En ce moment, se tient le MWC (Mobile World Congress). C’est l’occasion d’y découvrir les dernières technologies mobiles, en particulier celle que présente NVIDIA, en offrant la possibilité d’exécuter un jeu très gourmand sur une tablette.

Vous l’aurez deviné, on ne fait pas tourner Crysis 2 sur un Tegra. Aussi, la tache est entièrement confiée à un PC qui envoie ensuite l’image affichée sur la tablette. L’intérêt est pour le moment plutôt anecdotique : étant donné que l’on utilise un PC pour envoyer à quelques mètres une image sur une tablette, autant utiliser un moniteur.

Bien évidemment, ce ne sont là que des prémices d’une technologie prometteuse : dans un monde toujours plus connecté, il n’est pas fantaisiste d’imaginer pouvoir relier bientôt sa tablette en LTE à internet puis à son PC afin d’exécuter des jeux gourmands. Outre la puissance de calcul considérable que cela apporte, celà permettra d’augmenter considérablement l’autonomie des périphériques de jeu mobiles, qui n’auront plus qu’une image à afficher en quelque sorte.

Bien évidemment, l’inconvénient de taille est et restera l’obligation d’avoir une connexion internet rapide et surtout sans faille, chose que ne promettent pas toujours les réseaux mobiles actuels. Le temps du GPRS et des connexions bas-débit étant déjà loin pour la plupart d’entre nous, gageons que cette technologie présentera de plus en plus d’intérêts.

Source : Clubic

17 Réactions

  1. Petit Hs : si je vous dit que je joue a BF3 avec mon iPhone 4 en modem avec un Ping inférieur a 80 vous me croyez ?

    Avec l arrivée de la 4G et comPagnie le cloud a un très grand avenir.

  2. Peut être suis-je trop vieux pour cette technologie, mais je ne vois pour l’instant cette chose d’un bon oeil. Les jeux actuels deviennent déjà casual du fait que de plus en plus il faut qu’il tournent sur PC et sur console. Mais si en plus demain ils doivent tourner sur tablette, alors là soit on reviendra à des donkey-like, soit ils vont devoir inventer un nouveau style de game-play, mais à ce jour je ne vois rien de très concret amener le bout de son nez. Mais si pour avoir le plaisir de jouer à un fps il faut brancher une souris sur sa tablette, quel est l’intéret.
    Après pouvoir se taper des CIV ou des jeux de stratégie dans son lit, là sans doute, voir même a dire que ça pourrait etre interessant. Mais je n’en reste pas moins méfiant sur le fait que ça risque une fois de plus de tirer pour une grande partie du dévellopement vers des jeux bateau qui seront axé autour de l’image et non pas sur l’Esport.

  3. De même, je suis très sceptique.
    D’une part l’Europe est trop en retard au niveau infrastructure réseau pour des choses dans ce genre (les Chromebooks ? Trop de zones blanches. Le jeu en cloud ? Trop de zones encore couvertes en débits trop réduits, ça laisserais une bonne partie de population sur le carreau).

    C’est bien dans des pays comme les USA, le Japon, la Corée qui sont massivement fibrés (La Corée et sa fibre dans les 2€/mois…..les USA et Google qui propose de la fibre au Gbps à 30$…..)

    Nous sommes ici trop en retard.
    Ensuite, même si nous en avions les capacités techniques, quel intérêt ? Comme dit par Grenouille, ce n’est pas sur tablette que l’on va jouer à des FPS/RTS etc.
    Il n’y a pas que du bon à cette vague de casualisation….

  4. Les prémices du cloud computing existait déjà sur supernNES au Japon dans les années 90 à l’aide d’une réception satellite(enfin je dis ça je dis rien)

  5. Oui, pour jouer à Zelda revisité.
    Sauf qu’à l’époque, avoir une connexion satellite n’était commune.

    Aujourd’hui, un PC d’entrée de gamme, une connexion internet, ca suffit =).
    Tester les Demo sur onlive, pour les sceptiques et vous serez surement conquis.

  6. @Jarod10 : Faut voir la bande passante nécessaire aussi pour jouer dans autre chose que tu 800×600…..

    Qu’en est-il réellement des besoins en bande passante ?

  7. @Porkepix
    Je ne remets pas en cause le reste de ton discours mais dire que l’europe est très en retard en terme d’infrastructure réseau c’est très très mal connaitre le secteur. Surtout si tu comparé aux US…
    A surface équivalente (on ne copare pas une zne de 10km² et un territoire de 10000km²), il n’existe aucune zone aussi bien maillée et rapide que l’Europe.

    En terme d’infrastructure et de maillage, c’est le grand drame des USA qui sont au contraires très très en retard sur l’europe et l’asie.

  8. Admettons pour les USA dans leur globalité où je ne suis pas très au courant (Mais Google qui fournit du gigabit à 500 000 américains je trouve ça très fort quand même), leur territoire est par contre largement plus grand que n’importe quel pays d’Europe, et les USA ont de très grosses zones vides.

    L’Asie par contre, no comment.

    Et j’ai par contre grand mal à croire que du « cloud gaming » puisse fonctionner sur du 2Mbps et moins, de même pour la latence qui me fait un peu peur.

  9. @citizennn
    C’est vrai que la couverture moyenne française est assez bonne. Mais elle est inégale au possible. Ainsi dans des villes de plus de 50 000 habitants, on tourne souvent à du 8 meg reél. Mais au milieu de tout cela, on trouves des cartiers qui ont a peine du 1 mega, et encore en non constant. Je ne me base pas sur des sondages pour affirmer ça, mais sur ce que je croise dans la réalité des tournois que j’administre.
    Mais force est de reconnaitre que ça s’améliore doucement, mais vraiment doucement quand même.

    Néanmoins, je maintiens que le fond du problème n’est pas vraiment là, mais sur le fait que si ça prends, le niveaux des jeux sera tiré une fois de plus sur le bas.

  10. A Troyes, agglomérations de 130 000 habitants, je connais plein de gens (dont moi) qui tournent à moins de 4Mb/s

  11. Déjà qu’on se plaint du lag actuellement dans les jeux mais là j’imagine même pas….

  12. Sa a aura probablement des utilisations utiilitaires. Mais de là à atteindre le grand public, faudrait effectivement que sa atteignent de très hautes perf sans failles.

  13. La démo de StreamMyGame, c’etait d’avoir Crysis qui tourne sur un netbook… le jeux tournait sur un pc et l’image etait envoyée sur le netbook, c’était fun. Une fois passé l’instant Geek, on se dit que finalement c’est pas si utile que ca…
    Pour jouer en déplacement a ses jeux favoris, faut deja avoir un bon débit pour passer ca via internet, et un ping de malade svp… Je cliques sur tirer, le message est transmis au pc à la maison, le tir s’effectue, l’image est envoyée en streaming vers le netbook une demi seconde plus tard… moué. P’tet quand on aura tous des pings de fou avec la fibre ?
    Perso je preferes jouer confortablement sur le pc au bureau plutot que de jouer sur un 10″ depuis le canapé si déjà je suis à la maison.
    Cela dit je penses qu’il peut y avoir un avenir… pour tester une démo, pour des applications pro, etc…

  14. Pourquoi nécessairement sur un petit écran, rien n’empeche d’utiliser ce type de technologie sur un 24″ avec un pc de type shuttle.

    Bien sur le débit et la stabilité de la connexion sont les gros point noirs…

    A tester en ville avec fibre, a oublier à la campagne chez mémé avec 512k

  15. Pour ceux qui veulent faire ça sans NVIDIA, c’est possible avec Splashtop … qui n’est autre que la techno d’NVIDIA en l’occurence. Vous pouvez avoir un GPU AMD (bouh, vilain pas beau caca) et un iPad, un netbook où ce qui vous chante.
    Testé et fonctionnel: http://www.splashtop.com/

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire