GTX680M: ceci est une robolution ?

Nous n’allons pas « jobsiser » trop tôt notre discours, mais c’est une petite joie pour la communauté P4G: la HD7970M a enfin sa concurrente. Une concurrente finalement plus robuste que les annonces qu’on avait pu voir à gauche à droite.

Il était temps: même si la HD7970M n’est pas franchement présente, excepté sur les AlienWare, et semble connaitre les mêmes déboires de départ que les HD6970M/90M en leur temps, la présence seule en tete d’AMD avait de quoi faire rager les verts. Aujourd’hui, NVIDIA remet les pendules à l’heure en nous montrant « Qui c’est le papa ! »

C’est donc le GK104 étrenné sur la GTX670 qui s’y colle. La fierté d’NVIDIA était en jeu sur ce coup, et il fallait marquer le coup. Avec des specs ma foi fort alléchantes …

  • 1344 CUDA Cores.
  • Processeur: 720 MHz.
  • Mémoire: 256 bits, 1800 MHz.
  • Bande passante mémoire: 115,2 GB/s.

… mais aussi suprenantes: le texture fillrate est à 30,4 GTexels/s, soit bien en dessous des GTX580M et au niveau des GTX660M. Pour une raison assez simple: la GTX670 a bien servi de base à cette GTX680M, mais ses unités de texturing passeraient de 112 à 42. Hors c’est cette puissance en texturing qui permet à NVIDIA de tenir la dragée haute à AMD. Nous tenterons de lever le doute sur ce débit annoncé très faible et qui parait peu en accord avec le reste des performances du nouveau bébé du caméléon, mais il est possible que cette puissance soit superflue, ou peut-être extrêmement énergivore.

NVIDIA annonce un gain moyen de 50% sur la GTX580M et 15 à 20 % sur la Radeon HD7970M. Nous restons comme d’habitude très circonspects sur ces chiffres, on a tous en mémoire le gap de performances monstrueux entre les HD6990M et les GTX580M. La seule similitude pour l’instant reste dans le prix à priori proposé pour la GTX680M par rapport à sa concurrente …

Gros avantage par contre pour cette GTX680M, elle est annoncée chez CLEVO, AlienWare et MSi, soit un partenaire de plus. A noter qu’OriginPC avait publié un comparatif un peu tronqué entre la GTX580M et la GTX680M. On peut donc attendre des performances légèrement supérieures à la Radeon HD7970M, mais dans une plage plus proche des 0 à 5%. Concernant les « plus » NVIDIA, ce sont toujours les mêmes qui sont de la partie: des nécessaires, des intéressants, des nettement moins intéressants, mais et on ne s’en plaindra pas.

Vous pourrez retrouver de nombreux sites reprenant ce « test » d’OriginPC, nous vous mettons en lien celui d’AnandTech qui fait du même coup une analyse intéressante du GPU. Les différentes analyses devraient suivre, notamment l’impact de cette baisse du nombre d’unités de texturing ainsi qu’une fréquence de fonctionnement nettement plus basse. Enfin, pour nous autres g33ks, les capacités d’OC de cette bête.

En tout cas, c’est un jour de joie: la guerre peut commencer.

EDIT 18H20: la GTX680M aurait bien ses 112 unités de texturing opérationnelles.

Source: NVIDIA

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire