Aller au contenu

Change
Photo

partitionner un SSD


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1
Langdon

Langdon

    L'Avocat du diable !

  • Membre
  • 857 messages
  • LocalisationMeuse
bonjour,

je vais avoir besoin de partitionner un SSD pour mettre linux, or on a tendance à dire que pour conserver les performances d'un SSD il ne doit pas être rempli à plus de 75%. Quand il est partitionné, on compte une marge de 25% sur chaque partition? ou juste pour windows?

Modifié par Langdon, 19 juillet 2011 - 16:26.

  • 0
Desktop: Cooler Master Elite 430 Black - Asus M4A87TD EVO - AMD Phenom™ II X4 955 oc@3.6ghz + Xigmatek Balder - SSD OCZ Vertex 2 120go - MSI 6850
Laptop: AW M11x r2 (i7 640 UM - 4go DDR3 - SSD OCZ Vertex 2 120go)
HTPC: Silverstone Grandia GD04B - Asus E35M1-I DELUXE - G.Skill DDR3 2 x 2 Go PC10600 NT - HD 4850 - WD Caviar Green - 2 To - 64 Mo + 1To - Seven pro
Ransom Stoddart

#2
nivek70

nivek70

    En attente de Visa

  • Membre
  • 39 messages
En théorie c'est 20% sur l'intégralité du disque dur, puisque j'ai déjà vu des sites conseillé de créer une partition tempon de 20% afin d'etre de toujours laisser la marge .. à vérifier !
  • 0
Image IPB

#3
Langdon

Langdon

    L'Avocat du diable !

  • Membre
  • 857 messages
  • LocalisationMeuse
arf... je crois que je préfère garder 20% sur chaque partition... merci quand même^^
  • 0
Desktop: Cooler Master Elite 430 Black - Asus M4A87TD EVO - AMD Phenom™ II X4 955 oc@3.6ghz + Xigmatek Balder - SSD OCZ Vertex 2 120go - MSI 6850
Laptop: AW M11x r2 (i7 640 UM - 4go DDR3 - SSD OCZ Vertex 2 120go)
HTPC: Silverstone Grandia GD04B - Asus E35M1-I DELUXE - G.Skill DDR3 2 x 2 Go PC10600 NT - HD 4850 - WD Caviar Green - 2 To - 64 Mo + 1To - Seven pro
Ransom Stoddart

#4
Marlay

Marlay

    Petit Geek

  • Membre
  • 656 messages
  • LocalisationVerdun (55)
Jamais contente...... :lol:
  • 0

M17x R3 Nebula Red i7 2720qm / 6990M / 4GB HyperX 1866 / Crucial M4 128 Go / Momentus xt / Blu-ray
T4G: Lian li v600fx / Asus Maximus Gene Z Gen 3 / i7 2700K / Antec H2O 620 / AMD 6990 / 16GB Corsair Dominator / Antec HCG 900W / Crucial M4 / Graveur BRD / Roccat Arvo / RAT 9 / Nostromo N52TE

 


#5
Langdon

Langdon

    L'Avocat du diable !

  • Membre
  • 857 messages
  • LocalisationMeuse
bah d'un autre côté tu m'aides pas beaucoup^^ de toutes façons ca y est il est partitionné et ubuntu s'installe pépére^^
  • 0
Desktop: Cooler Master Elite 430 Black - Asus M4A87TD EVO - AMD Phenom™ II X4 955 oc@3.6ghz + Xigmatek Balder - SSD OCZ Vertex 2 120go - MSI 6850
Laptop: AW M11x r2 (i7 640 UM - 4go DDR3 - SSD OCZ Vertex 2 120go)
HTPC: Silverstone Grandia GD04B - Asus E35M1-I DELUXE - G.Skill DDR3 2 x 2 Go PC10600 NT - HD 4850 - WD Caviar Green - 2 To - 64 Mo + 1To - Seven pro
Ransom Stoddart

#6
Guest_Cornélius_*

Guest_Cornélius_*
  • Visiteurs
Je comptais citer MarcParis dans le sujet de la section Linux, mais celui-ci s'y prête aussi :

2-SSD qui tourne au ralenti : syndrome du disque plein?
Mon petit disque dur est équipé de 16 barrettes de 8Go...ce qui donne après un savant calcul : 128Go..big_smile Bizarre pour un SSD commercialisé pour un 120Go...wink
Et oui, 8Go sont réservés pour le système du fait des limitations techniques de cette technologie : effacement sur des pages 512ko entre autres. Sans cet espace supplémentaire le disque serait bloqué si on le remplit au maximum.

Bref pour les SSD qui possèdent une capacité égale à une puissance de 2 = 64Go, 128Go etc...méfiance..et il est même recommandé de créer une partition tampon (vierge de données) pour justement éviter tout blocage du SSD.

Face à ce problème, outre la solution de ne jamais remplir au maximum son SSD, la seule réelle solution est la fonction TRIM, ce qui démontre encore une fois son utilité, voir son caractère vital pour la technologie SSD.

Donc il semble que ce soit géré au niveau du contrôleur du disque et qu'il faille le voir comme un ensemble effectivement.
  • 0

#7
Ail-eYe-Aille !

Ail-eYe-Aille !

    Expert reconnu

  • Membre
  • 910 messages
  • Localisation?Divulgation Interdite..
1. Les SSD sont constitués d'une myriade de cellules mémoire telles celles équipant les APN, téléphones cellulaires, etc;

2. Ces cellules sont généralement de taille de 4K ou 8K, et sont regroupées en pages, généralement de 128K, elles-mêmes constituées en blocs, généralement de 512K;

3. Chaque cellule peut être en l'un ou l'autre des trois états suivants:

a) Libre de toute donnée
b) Occupée par des données valides
c) Occupée par des données invalides

4. Si une écriture est prévue sur une cellule qui ne contient rien, qui est libre, le contrôleur y écrit tout simplement;

5. Si une écriture est prévue sur une cellule contenant des données valides, cela ne se produira pas puisque ladite cellule contient des données valides, le contrôleur l'écrira ailleurs;

6. Si une écriture est prévue sur une cellule contenant des données invalides, le contrôleur ne peut y écrire directement, il doit donc dans l'ordre:

a) Lire les données invalides de la cellule (4K);
b) Les écrire en mémoire (RAM);
c) Faire de même avec TOUTES les données du BLOC entier (512K);
d) Effacer le bloc au complet (512K);
e) Réécrire le bloc au complet, incluant les nouvelles données qu'il devait écrire...

Tout ça simplement parce qu'un SSD ne peut pas overwriter, remplacer des données par d'autres; il doit d'abord les effacer.
Seulement, il ne peut effacer qu'une cellule (4K) ou qu'une page (128K) à la fois; il doit effacer le bloc au complet !
Conséquemment, cette procédure engendre une perte de temps immonde, contrecarrant par là les gains qu'apporte un SSD...

7. Les manufacturiers ont alors introduit la commande TRIM, qui se charge d'éradiquer les données obsolètes, afin de ne pas ruiner les performances des SSD;

8. C'est aussi pourquoi les manufacturiers pourvoient leur SSD de cellules additionnelles, cachées, afin d'améliorer les performances au cas où l'utilisateur remplirait trop son SSD, et en viendrait dès lors à voir ses performances drastiquement chuter;

9. Au final, un SSD rempli à pleine capacité n'a plus de bloc vierge où écrire de nouvelles données, et doit donc se résigner à faire du read-write-erase à la pelletée, ce qui en définitive bride sinon détruit littéralement les gains qu'un SSD peut apporter;

10. D'autres outils et facteurs entrent en ligne de compte, comme le wear leveling, ou en français la distribution de l'usure (traduction maison), où un microgiciel se charge de diriger les écritures vers les cellules qui en ont le moins reçu, histoire d'égaliser l'usure sur l'ensemble des cellules, histoire d'éviter que certaines ne meurent bien avant d'autres, parce que c'est un autre problème des cellules flash: elles s'usent à la longue et en bout de compte, ne savent plus retenir l'information qu'on leur confie...

C'est pourquoi je recommande perso de laisser au moins 33% d'espace libre sur la TOTALITÉ des SSD; comme ça, on est assuré de longtemps garder les performances époustouflantes de nos SSD !

Voilà, j'espère que ceci répond un tantinet à celà !

:happy:

Modifié par Ail-eYe-Aille !, 20 juillet 2011 - 13:30.

  • 0
[align=center]M17Xr2 920XM 8GB1333 2X160GB-X25M-RAID0-SSD HD4870XF 1920X1200 RGB LED[/align]

#8
Langdon

Langdon

    L'Avocat du diable !

  • Membre
  • 857 messages
  • LocalisationMeuse
33%!!!! c'est enorme!!! sur mon ssd il me resterait tout juste 75go... enfin bref, j'ai partitionné en 3 : 90go pour windows (seulement 53 utilisé), 21go pour ubuntu (seulement 5 utilisé) et 1go pour le swap (et rien d'utilisé grace à cornelius^^).

Je ne devrais avoir aucun problème avec les partition ubuntu et swap et pour celle de seven, j'ai installé tout les logiciels qui m'interessait, donc maintenant ce sont juste des fichiers... mais je le smets en réalité sur un DD externe. Donc no souci!!!
  • 0
Desktop: Cooler Master Elite 430 Black - Asus M4A87TD EVO - AMD Phenom™ II X4 955 oc@3.6ghz + Xigmatek Balder - SSD OCZ Vertex 2 120go - MSI 6850
Laptop: AW M11x r2 (i7 640 UM - 4go DDR3 - SSD OCZ Vertex 2 120go)
HTPC: Silverstone Grandia GD04B - Asus E35M1-I DELUXE - G.Skill DDR3 2 x 2 Go PC10600 NT - HD 4850 - WD Caviar Green - 2 To - 64 Mo + 1To - Seven pro
Ransom Stoddart

#9
Ail-eYe-Aille !

Ail-eYe-Aille !

    Expert reconnu

  • Membre
  • 910 messages
  • Localisation?Divulgation Interdite..
Moi je recommande 33%, après, c'est toi qui vois.

Si ton O/S gère le TRIM (Win7), ET que ton contrôleur de stockage gère le TRIM (plus que probable), ET que ton SSD gère le TRIM (c'est le cas), tu peux t'en tirer avec quelque 20 ~ 25%...

Moi, je suis en RAID, donc, NO TRIM, donc, c'est plus délicat, et c'est pourquoi j'essaie de ne pas remplir mes disques à plus de 50%, en fait, je dépasse à peine les 33% (112GO utilisé sur 320GO)...

Voilà !

Modifié par Ail-eYe-Aille !, 20 juillet 2011 - 15:14.

  • 0
[align=center]M17Xr2 920XM 8GB1333 2X160GB-X25M-RAID0-SSD HD4870XF 1920X1200 RGB LED[/align]

#10
Marlay

Marlay

    Petit Geek

  • Membre
  • 656 messages
  • LocalisationVerdun (55)
et quid du TRIM sous linux?
  • 0

M17x R3 Nebula Red i7 2720qm / 6990M / 4GB HyperX 1866 / Crucial M4 128 Go / Momentus xt / Blu-ray
T4G: Lian li v600fx / Asus Maximus Gene Z Gen 3 / i7 2700K / Antec H2O 620 / AMD 6990 / 16GB Corsair Dominator / Antec HCG 900W / Crucial M4 / Graveur BRD / Roccat Arvo / RAT 9 / Nostromo N52TE

 


#11
Langdon

Langdon

    L'Avocat du diable !

  • Membre
  • 857 messages
  • LocalisationMeuse
bah de toutes façons là toutes mes partitions ont bien une marge de 33%... reste à savoir si ça va durer. Quoiqu'il arrive je vais tenter de ne pas la dépasser, mais ma marge ultime c'est 20%...

pour le TRIM, lu sur wiki :

En Linux, TRIM a été intégré dans la version 2.6.33 en février 2010.

donc pas de pb^^

que pense tu de ça:

III. Conseils et astuces pour optimiser son SSD


Au fil des discussions sur ce topic, voici une petite compilation des conseils et astuces permettant de tirer parti au mieux de son SSD ou d'en prendre le plus grand soin, notamment en ce qui concerne sa durée de vie.


•Supprimer le swap
Cette astuce ne s'adresse qu'à ceux dont la machine dispose d'au moins 1 Go de RAM. Il est possible dans ce cas, et suivant l'utilisation que l'on fait de la machine de ne pas se servir de swap. Pour cela, soit on ne créé aucune partition de swap lors de l'installation de la distribution, soit, dans le fichier /etc/fstab, on commente la ligne montant le fichier swap :

UUID=bd746caf-bd0c-4649-baa7-d680bb91a6d0 swap swap defaults 0 0
devient alors :

#UUID=bd746caf-bd0c-4649-baa7-d680bb91a6d0 swap swap defaults 0 0
Il peut être préférable d'utiliser la méthode consistant à ne pas monter une partition de swpa existante, de manière à pouvoir la réactiver facilement en cas de besoin, l'utilisation du swap pouvant varier en fonction de l'utilisation de la machine.


•Désactiver le logging
La plupart des démons logguent leurs activités. Or il est finalement assez rare d'aller consulter ces fichiers de log, car tant que la machine fonctionne correctement, il n'y a pas de raison de les lire pour le plaisir. Du coup, on peut tout simplement désactiver le démon permettant le logging. Ce démon, syslog, est démarré par le système au boot de la machine. Ainsi, en focntion de votre distribution, il faudra désactiver le lancement de ce démon.
Sous Arch, on pourra préfixer le démon syslog-ng d'un point d'exclamation pour en empêcher le démarrage.

DAEMONS=(!syslog-ng hal cpufreq !network wicd netfs crond mpd @kdm)
Comme pour le swap, il est préférable de désactiver le lancement du démon plutôt que de le supprimer purement et simplement, son utilisation pouvant être nécessaire en cas de problème.


•Modifier les paramètres de journalisation
Par défaut, une partition en ext3 ou ext4 journalise non seulement les opérations d'écriture (ctime, l'heure de création, et mtime, l'heure de la dernière modification) mais également les opérations de lecture (atime l'heure du dernier accès), ce qui génère une écriture à chaque lecture. Dans le cas d'un SSD, c'est particulièrement problématique si on souhaite économiser la durée de vie de ce dernier. C'est pourquoi, on peut désactiver la journalisation de lecture lors du montage des partitions, dans le fichier /etc/fstab en ajoutant le paramètre noatime pour chacune des partitions ext3 ou ext4 hébergée sur le SSD :

UUID=db12430a-c622-4469-be4b-db24acb18922 / ext4 defaults,noatime 0 1
Pour ceux qui souhaitent utiliser ReiserFS de la même manière, c'est possible, avec la commande suivante :

UUID=db12430a-c622-4469-be4b-db24acb18922 / reiserfs defaults,noatime 0 1
•Activer le TRIM à la volée
Si on dispose d'un SSD supportant le TRIM, qu'on utilise une distribution proposant au moins le kernel 2.6.33 et que l'on utilise ext4 comme système de fichier, on peut alors profiter des fonctions TRIM en temps réel et sans avoir à exécuter un script. Pour cela, il suffit d'ajouter l'option discard dans la ligne de montage des partitions concernées :

UUID=db12430a-c622-4469-be4b-db24acb18922 / ext4 defaults,noatime,discard 0 1
Attention : l'activation du TRIM peut provoquer des pertes de performances dans certains cas, retirez discard si vous constatez des baisses de performances et tournez vous vers un TRIM manuel régulier à l'aide du script Wiper.


•Placer la dossier temporaire en RamDisk
Afin de limiter les accès au SSD et ainsi éviter les lectures/écritures inutiles, il est intéressant de placer le dossier temporaire en RAM plutôt que sur le disque dur. En plus d'accéler quelques traitements, cette méthode à également l'avantage de vider ce dossier à chaque boot. Pour ce faire, dans /etc/fstab, on ajoutera la ligne suivante :

none /tmp tmpfs defaults,nosuid,nodev,noexec 0 0
Il peut également être intéressant, pour ceux qui laissent leur machine allumée 24h/24, de placer une règle cron qui vide les fichiers temporaires à intervalle régulier, afin de ne pas encombrer la mémoire. La commande à mettre dans la tâche cron est la suivante :

find /tmp -type f -mmin +1440 -delete > /dev/null
Merci à Dek et au forum Gentoo francophone pour ces astuces


•Placer la partie "vivante" de FireFox en RamDisk
Cette astuce fonctionne indépendamment de la précédente, mais mise en place conjointement, elle se complètent parfaitement. Il s'agit ici de limiter les accès au SSD par FireFox, sans pour autant perdre tout son profil à chaque boot. Ainsi, on aura besoin de rsync pour réaliser les synchronisation de données. Avec FireFox fermé, on commence par dupliquer .mozilla dans un second dossier qui servira de sauvegarde lorsque la machine sera éteinte et de source de restauration lorsque la machine sera allumée :

cp -r .mozilla .mozilla_ref
On monte en RamDisk le répertoire du profil FireFox :

none      /home/kortex/.mozilla         tmpfs           defaults,uid=1000,gid=100,mode=750     0 0
Ou on remplacera dans le chemin kortex par le nom de votre utilisateur, et où on s'assurera que les valeurs de uid et gid correspondent à celle de l'utilisateur et de son groupe principal.
Ensuite, dans les scripts s'exécutant au démarrage et à l'extinction de la machine, on synchronise le répertoire de référence (.mozilla_ref) et le répertoire normal (.mozilla). A l'allumage de la machine :

rsync -a /home/kortex/.mozilla_ref/ /home/kortex/.mozilla/
A l'extinction de la machine :

rsync -a /home/kortex/.mozilla/ /home/kortex/.mozilla_ref/
Dans mon cas, sous Arch, les fichiers à modifier sont /etc/rc.local et /etc/rc.local.shutdown, il faudra trouver ceux qui correspondent à votre distribution.


Modifié par Langdon, 20 juillet 2011 - 15:51.

  • 0
Desktop: Cooler Master Elite 430 Black - Asus M4A87TD EVO - AMD Phenom™ II X4 955 oc@3.6ghz + Xigmatek Balder - SSD OCZ Vertex 2 120go - MSI 6850
Laptop: AW M11x r2 (i7 640 UM - 4go DDR3 - SSD OCZ Vertex 2 120go)
HTPC: Silverstone Grandia GD04B - Asus E35M1-I DELUXE - G.Skill DDR3 2 x 2 Go PC10600 NT - HD 4850 - WD Caviar Green - 2 To - 64 Mo + 1To - Seven pro
Ransom Stoddart

#12
Guest_Cornélius_*

Guest_Cornélius_*
  • Visiteurs
Très belle explication, merci Ail-eYe-Aille !. Ça nous arrange pas les calculs du coût au Go tout ça.

Pour les optimisation, c'est pas choisir la facilité d'aller voir chez ArchLinux par rapport à Ubuntu, mais en gros, le swap c'est réglé, les fichiers temporaires et les log à mettre en RAM ce sont des lignes de configuration du fichier /etc/fstab, dans lequel on peut aussi mettre les options "noatime" au montage des partitions pour éviter la journalisation des lectures, et "discard" sur les partitions ext4 pour avoir le TRIM automatique.
  • 0




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)