Format Msata: le remplaçant du format 2.5′ SATA sur les plateformes mobiles

Publié à 2:23 par - Dans Composants - 2 réactions.

Nous avons pu remarquer ces dernières années que l’économie d’énergie et la miniaturisation ont pris le pas sur la course à la performance.  Ce n’est plus à celui qui a le plus de Ghz ou de Go, mais bien à ceux qui ont la plus petite…. finesse de gravure.

Le disque dur, sempiternelle point faible de nos machines et pourtant oh combien important pour la réactivité du système et le chargement de nos jeux préférés, n’échappe pas à cette mode. Alors que les SSD 2,5’ SATA commencent à avoir des capacités plus proches de ce que l’on attend d’un disque de stockage, les SSD au format mSATA, au départ réduits à des quantités entre 8 et 32go, commencent à devenir obèses, dans le bon sens !

On trouve depuis peu sur le sol français les nouveaux Mushkin de 480go, disponibles chez PCW entre autres. Alors me direz-vous, qu’en est-il des performances ? Et bien elles sont très proches de ce qu’on attend d’un SSD 2,5’ :

  • Contrôleur Sandforce SF-2281
  • Interface Sata 3 à 6Gb/s
  • Support du TRIM, S.M.A.R.T, ATA APM, Security Set et le NCQ
  • Lecture : jusqu’à 560Mo/s
  • Écriture: jusqu’à 530Mo/s
  • Table MTBF 2 millions d’heures
  • 80,000 IOPS
  • 3 ans de garantie

taille ssd mSATA

A 1,35€ le giga, le rapport capacité/taille est intéressant, même si ce composant sera considéré comme un luxe pour la plupart des gamers à budget serré. Mais attendons que d’autres versions arrivent sur le marché, ce qui devrait favoriser une baisse de prix sur ces nouvelles capacités.

On voit donc que le format mSATA n’est plus un frein à l’obtention de débit supérieur à 500mo/s pour la lecture ou l’écriture, des débits aussi atteints par les nouveaux Plextor M5M, ainsi que les disques durs de Super Talent dont nous parlions ici récemment. Idem pour le nombre d’opérations par seconde qui se situe maintenant dans la fourchette 50k – 100k IOPS. Nous sommes donc bien loin des performances médiocres des premiers disques Msata au début uniquement réservés aux ultraportables 10’ et autres machines low cost. De plus, la démocratisation du stockage « Cloud » ainsi que les bonnes performances de la mémoire flash (vitesse ou énergétique) vont favoriser ce type de format dans les années à venir.

2 Réactions

  1. C’est la suite logique des choses. Avec un msata, un P4G de 15″ pourra facilement héberger un double stockage (msata+hdd 2.5″)..très pratique!

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire