Crédit d’impôt jeu vidéo : c’est adopté

Publié à 5:40 par - Dans Entreprises - Pas de réactions.

Les professionnels du jeu vidéo en France respirent. L’Assemblée nationale a adopté en deuxième lecture les mesures renforçant le crédit d’impôts jeu vidéo.

La principale nouveauté des mesures d’élargissement du crédit d’impôt jeu vidéo concernent surtout les productions à petit budget. On rappellera ainsi que les nouvelles mesures abaisse le seuil d’admissibilité des projets. Le budget consacré doit désormais être au minimum de 100 000 euros, contre 150000 précédemment. Ce qui ouvre la voie  les jeux mobiles, web, ou téléchargeables.

Le nouveau CIJV sera aussi ouvert aux oeuvres classées PEGI 18. Ce classement est plus souple que le 18+ de la télévision et du cinéma. Le PEGI prend en compte davantage  les thématiques matures. On rappelle une nouvelle fois que des jeux comme Assasisn’s Creed ou Bioshock Infinite rentre dans cette catégorie sans être plus violents que certains programmes télévisuels.

Le vote de l’Assemblée National est approuvé par les professionnels de l’industrie du jeu vidéo réunis au sein du SELL et du SNJV. Dans un communiqué, ils saluent le travail et l’engagement du Gouvernement et des Parlementaires en faveur du maintien de la compétitivité des entreprises du secteur du jeu vidéo. « Cette réforme qui permettra de renforcer la compétitivité des entreprises qui produisent en France des jeux vidéo et donc dans le contexte actuel de maintenir les emplois en production dans notre pays », estiment Nicolas Gaume et David Neichel, respectivement président du SNJV et président du SELL.

Connectez vous ou Inscrivez vous pour pouvoir laisser un commentaire